Page précédente

Sommaire

Page suivante

Coup de cœur

Notre coup de cœur va à la classe 901 et à ses maîtresses de classe. Nous tenons à vous remercier pour les trois superbes années que nous avons passées ensemble qui étaient pleines de bonheur, de fous rires, de complicité, de solidarité. Merci en particulier pour toutes les sorties et pour avoir reconduit par deux fois notre classe.

Malheureusement la fin l’année approche et notre séparation aussi.

Pour tous ces souvenirs, nous remercions : Tiago, Maxime, Yolande, Simon, Anouk, Bastien, Deborah, Bruno, Virginia, Mehdi, Catia, Luciano, Jessica, Valentin, Jeanne, David, Gwendoline et Sylvain qui est parti dans le canton de Vaud l’année passée.
Sans oublier nos profs préférées : Mme Patricia Bach et Mme Emmanuelle Tarazi.

On ne vous oubliera jamais.

Jeannou et Gwendo.


Coup de gueule

Le distributeur de boissons du rez-de-chaussée

La disparition du distributeur de boissons au rez-de-chaussée de notre école provoque notre mécontentement.

En premier lieu, il faut dire que nous avons souvent soif à la récréation. En effet, il semble normal de pouvoir boire un peu au milieu de quatre heures de cours. Certes, nous pourrions nous hydrater aux toilettes mais l’eau n’y est pas très bonne et de plus, les toilettes sont souvent fermées.
Bien sûr, les boissons des distributeurs sont souvent sucrées et donc pas très recommandées pour la santé, mais il pourrait très bien y avoir de l’eau pas trop chère dans ceux-ci. Nous sommes conscients que les bouteilles traînent souvent par terre après avoir été bues, mais si des poubelles de recyclage étaient mises à disposition, les élèves en feraient certainement bon usage.
Nous connaissons un cycle où il y a une cafétéria : nous n’en demandons pas tant ; nous aimerions juste avoir une toute petite machine à boissons.

Deuxièmement, l’argent récolté dans cette machine pourrait aller au fonds de solidarité des Coudriers ou à un fonds pour les cours facultatifs. Il est vrai que cela ne rapporterait peut-être pas assez d’argent ; cependant, cela permettrait sans doute de sauver un cours facultatif.

A tous ceux qui liront ce journal et qui pourraient le décider, nous demandons donc de remettre une machine à boissons pour les générations à venir dans notre école.

La classe 901

Page précédente

Sommaire

Page suivante