Le journal des Coudriers
Graffiti No 1 Graffiti No 2 Graffiti No 3 Graffiti No 4
() Couverture
() Remerciements
() Editorial

() Les mille et une vies du livre
  () Le coup de coeur : Un secret de famille

  () Le métier d’écrivain :
     Marie-Christophe Ruata-Arn

  () Questions sur "Un secret de famille"
  () Le métier de libraire
  () Sondage : Aimez-vous la lecture ?
  () Le livre de A à Z
  () Le coin bibliothèque
    () Ellis Peters
    () Le Capuchon du Moine

    () Le Passage
    () La chambre du pendu

    () Charlie et la Chocolaterie

() Les rendez-vous à ne pas manquer !
() Prochainement dans les salles
  () Big Mamma
  () Final Destination 3

() Les Hits des Coudriers
() Nouveautés
() Coupe du Monde Allemagne 2006
  () Les groupes
  () Calendrier des matchs

() Le cricket
() Hockey sur glace
() L’astronomie
() Test : Etes-vous maniaque ou désordonné ?
() Sudoku
() Gâteau moelleux au chocolat
() Courrier des lecteurs
() Concours

Le cricket

Voici un sport inventé par les Anglais, peu connu en Europe et rarement pratiqué en Suisse : le cricket. La plupart des personnes originaires d'Asie méridionale (Inde, Sri Lanka, Pakistan, Bangladesh,…), d'Afrique, des Caraïbes, d'Australie et d'Angleterre connaissent bien ce sport. En Suisse, il y a plusieurs équipes de cricket qui jouent entre elles et à Genève, le club de cricket s'entraîne au stade du Bout-du-Monde.

Il existe deux versions du cricket : le Test match, en cinq jours, qui est la manière traditionnelle de jouer ; et le One Day match, qui est la version moderne du cricket et qui se joue en un jour. Les One Day match sont plus populaires aujourd'hui et, dans cet article, j'expliquerai plus en détails ce type de match, même si les règles basiques sont plus ou moins les mêmes dans les deux façons de jouer.

Les équipements et le lexique du cricket:

UNE BAT ET UNE BALLE

La bat : Objet utilisé par le batsman pour frapper la balle. Deux batsmen de l'équipe faisant le batting viennent au pitch simultanément.

La balle : Objet utilisé par le bowler, à peu près de la même taille qu'une balle de tennis, mais fait de bois.

L'équipe : Chaque équipe a onze joueurs. Un match se joue entre deux équipes.

LE WICKET


Le wicket : Guichet de bois formé par trois piquets (stumps) verticaux de 71 cm, surmontés de deux petits bâtons (bails). Ces wickets se situent à chaque extrémité du pitch.

LE FIELD

Le field : Terrain ovale en gazon qui mesure 135 mètres sur 150. Au milieu du field se trouve une surface rectangulaire de 20 mètres sur 2.5, de couleur plus claire et sans herbe, nommée pitch. Le terrain extérieur au pitch est appelé outfield.

Le batsman : Joueur qui marque des runs pour défier ses adversaires à battre le score.

Le bowler : Joueur qui attaque le batsman avec la balle de cricket et essaie de l'éliminer pour marquer des wickets.

Les fielders : Quand une équipe fait le bowling (lancement de balle au batsman), les joueurs sur le terrain (à l'exception du bowler et du wicket-keeper) essaient d'arrêter la balle ainsi que les deux batsmen marquant les runs. Ces neuf joueurs sont appelés fielders.

Le run : Quand le bowler lance la balle vers le batsman, celui-ci la frappe avec sa bat et court d'un côté du pitch à l'autre, tandis que le batsman du côté opposé fait de même. Ces deux batsmen doivent atteindre les autres extrémités du pitch, avant que les fielders ne se saisissent de la balle et la lancent vers le wicket. Si les batsmen n'y parviennent pas, ils sont out (éliminés). Sinon, ils marquent un run, et s'ils le font deux fois, il marquent deux runs, etc. Lorsque le batsman réussit à envoyer la balle au delà de la ligne entourant le field (boundary line), il marque quatre runs d'un coup, et quand il frappe la balle d'une force telle qu'elle traverse le boundary line sans toucher le sol, il marque six runs !

Le wicket (batsman) : Quand un batsman est fait out par l'équipe adverse, celle-ci marque un wicket. Une fois que dix batsmen sur onze sont out, l'équipe faisant le batting est entièrement out, et la prochaine équipe peut commencer son batting. Il y a plusieurs façons de faire out (éliminer) un joueur. Quand le bowler lance la balle au batsman et la balle touche le wicket, le batsman est considéré out. Quand le batsman frappe la balle et un des fielders l'attrape avant qu'elle ne touche le sol, le batsman est out. Si un fielder saisit la balle et la lance sur un des deux wickets alors que les deux batsman courent entre les deux wickets pour marquer des runs, le batsman qui n'a pas réussi à atteindre l'extrémité opposée est out.

L'over : Six lancers de balle vers le batsman d'un même côté du pitch. Après un over, un autre joueur (bowler) vient faire la même chose vers le deuxième batsman, de l'autre côté du pitch. Dans un One Day match, il y a en tout cinquante overs par équipe. Un bowler ne peut pas lancer plus de dix overs.

Les innings : Dans un One Day match, il y a un inning pour chaque équipe. Le premier inning prend fin quand dix batsmen d'une équipe sont out ou quand cette dernière a fini de lancer ses cinquante overs. C'est alors que les batsmen de la deuxième équipe viennent pour leur batting.

Le wicket-keeper : C'est le joueur exceptionnel qui, au lieu de faire du bowling ou fielding, se place derrière le wicket pour saisir la balle quand le bowler la lance vers le batsman.

Le coach (l'entraîneur) : C'est lui qui décide des stratégies avec le capitaine avant le match et qui entraîne les joueurs.

Le capitaine (aussi appelé skipper) : Sur le terrain, c'est lui qui prend toutes les décisions importantes (choix du bowler, ordre dans lequel les batsmen viennent jouer, …)

Comment un match est joué :

Deux équipes (prenons l'exemple de l'Inde et l'Angleterre), viennent sur le field et décident à pile ou face (toss), quelle équipe a le droit de choisir s'il veut commencer par le batting ou par le bowling.

Imaginons que l'Inde gagne le toss et décide de faire le batting en premier, alors :

Deux batsmen indiens viennent sur la surface de jeu (le pitch), avec leurs bats, et les onze joueurs de l'équipe anglaise viennent aussi. Le wicket-keeper se place debout, derrière un wicket, vers le premier batsman, tandis que les neuf autres joueurs s'éparpillent sur le field pour aller chercher la balle frappée par le batsman.

Alors le bowler lance la balle au batsman qui la frappe et essaie de marquer des runs après chaque balle. Après six balles (c'est-à-dire après un over), un deuxième joueur vient faire son bowling, à l'autre extrémité du pitch, à un deuxième batsman qui, à son tour, tente de marquer des runs.

Si dix joueurs de l'équipe de l'Inde sont out (éliminés), le inning indien est terminé et l'inning anglais commence. Ou alors, même si tous ces joueurs ne sont pas out, après 50 overs, l'inning indien est terminé avec, mettons, un score de 300 runs.

Alors l'inning anglais commence comme décrit précédemment. Si l'Angleterre réussit à marquer 300 runs dans les 50 overs et cela, avant que leurs joueurs ne soient éliminés par les bowlers indiens, les Anglais gagnent le match. S'ils n'arrivent pas à égaler le score des Indiens, ne marquant que 250 runs, et que tous leurs joueurs sont out, l'équipe indienne gagne le match de 50 runs. Par contre, si l'Angleterre marque 300 runs en n'ayant perdu que six wickets (batsmen), elle gagne le match de quatre wickets (c'est-à-dire la différence entre les dix joueurs qu'ils ont le droit de perdre et les six de joueurs qu'ils ont effectivement perdu).

Images et résultats de cricket

La technique du lancer : tourner le bras tendu et faire rebondir
la balle avant qu'elle n'arrive vers le batsman.

Batsman en action

  

Le classement des meilleures équipes de cricket : comme on peut le constater, l'Australie est le champion du monde en ce moment. De plus, cette équipe a gagné la Coupe du Monde trois fois.

Santhosh

 

Pour nous contacter

Page précédente

 

Page suivante