Le journal des Coudriers
Graffiti No 1 Graffiti No 2 Graffiti No 3 Graffiti No 4
() Couverture
() Remerciements
() Editorial
() Les habitudes alimentaires
() Enfants trop gros : pourquoi ?
() Pipas
() Boulimie et anorexie
() La beauté passe par le chocolat
     () La chocothérapie
     () L’épilation au chocolat

() Le saviez-vous ?
() Alimentation et religion
() Test : est-vous gourmand ?
() Recettes
     () Crème anglaise au chocolat
     () Soufflé au chocolat

() Cinéma
     () Le festin de Babette
     () L’aile ou la cuisse

() Expo Science 2006
() Le karting
() Différentes manies d’élèves…
() Sudoku
() Mot caché
() Horoscope

Alimentation et religion

Savez-vous qu'il existe un lien entre la nourriture et la croyance religieuse ? Nous allons vous donner des exemples de religions qui imposent des interdictions et des obligations alimentaires, plus ou moins respectées par les pratiquants.

La religion musulmane :
Tout est permis, à l'exception du porc, parce que cet animal mange n'importe quoi, ainsi que l'alcool et tout autre forme de drogue. Traditionnellement, on doit égorger les animaux en invoquant le nom de Dieu. Il y a aussi le jeûne du Ramadan qui fait partie des obligations des Musulmans.

La religion indoue :
La majorité des Hindous sont végétariens, tout particulièrement les Brahmanes, sauf dans le Nord-Est de l'Inde. En règle générale, les Hindous s'abstiennent systématiquement de viande bovine (la vache est un animal sacré).

La religion chrétienne :
Suite à un débat rapporté dans le Nouveau Testament, les Chrétiens ne connaissent pas d'interdits alimentaires, mais des recommandations de tempérance et d'abstinence (jeûne), en particulier pendant le temps de carême, c'est-à-dire quarante jours avant la fête de Pâques.

La religion juive :
Chez les Juifs, les viandes permises sont les parties avant des ruminants à sabot fendu et toute volaille de basse-cour. Les poissons doivent avoir des nageoires et des écailles. Tous les autres sont considérés comme impurs. On ne mélange pas les produits laitiers et la viande : il faut cuisiner et servir ces aliments dans deux vaisselles séparées. Traditionnellement, les animaux doivent être rituellement abattus et vidés de tout leur sang (casher).

La religion bahaï :
Il n'y a pas de restriction, hormis l'absorption de drogues et de boissons alcooliques.

La religion bouddhiste :
En principe, les Bouddhistes s'abstiennent de boissons enivrantes ; beaucoup d'entre eux, notamment les moines, sont végétariens.

Emilie

 

Pour nous contacter

Page précédente

 

Page suivante