1 2 3 4 5 6 7 8

IMAGE imgs/912G10.gif

Le texte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fermer les yeux

La terre est si belle
Et moi je suis sur la terre
Elle est verte, riche, foisonnante, avec au loin des montagnes brunes Le ciel est clair
D'un bleu transparent qui se fond dans l'horizon de la mer Le soleil brille
Que ma terre est belle.

Mais je vois s'amonceler des nuages noirs
Dans les flancs des montagnes quelque chose de rouge De très rouge, comme le feu
S'accumule, se gonfle, s'enfle et veut sortir.
Oh, frayeur! Le feu n'est pas seulement dans la montagne Mais aussi dans le ciel
Qui s'enflamme au couchant.
Le rouge et l'orangé ourlent des nuages noirs
Venus en boursouflures menaçantes
Obscurcir la lumière.

Rouge du mal, noir de la tristesse
Loin de la lumière
Dans la nuit qui tombe
Loin des harmonies des chants d'oiseaux
Dans le fracas des guerres
Oublierons-nous les conditions qui font naître lebonheur? Dans l'urgence du combat contre la lave et la destruction Vais-je oublier que le Bien est plus fort que le Mal
Que le vert de la vie est plus vaste que le noir de la mort?

Je ferme les yeux en frissonnant
Mais sous les paupières closes se reforme, miracle, Les visions du bonheur.
Je rouvre les yeux et vois le chemin.

Pour voir mieux ...fermer les yeux!

Ahmed

Retour au haut de la page