Du dessin d'observation au dessin scientifique

- Au préalable, chaque élève a choisit une espèce à étudier parmi 24 animaux de la forêt, avec, en perspective, la réalisation d'une fiche de présentation et la présenation d'un court exposé.

. L'Abeille domestique - la Belette - le Blaireau d'Europe - le Carabe violet - le Cerf commun - le Cétoine doré - le Chat sauvage - le Coucou gris - le chevreuil - l'Epeire diadème - l'Ecureuil roux - la Fourmi noir - le Geai des chênes - la Grande sauterelle verte - le Grillon des bois - le Lièvre commun - le Loir - la Mésange bleue - l'Opilion - le Paon du jour - le Petit sylvain - le Pic epeiche - le Renard roux - le Sanglier commun -

-1ère étape: Un premier dessin d'observation est réalisé dans le cahier d'observation à partir d'un objet (crâne, squelette, animal empaillé) appartenant à un proche "cousin". L'élève est sensibilisé a quelques caractéristiques morphologiques fondant la classification actuelle des animaux.

Par exemple, les élèves qui étudient un animal carnivore tel que la belette, le blaireau, le renard ou le chat sauvage disposent d'un crâne de chjat et de chien et d'un squelette de chat, ceux qui étudient le cerf, le sanglier ou le chevreuil disposent de la patte d'un boeuf et d'un porc, d'un crâne de boeuf et d'un crâne de porc et ainsi de suite....

Les deux enseignants sont présents et apportent de l'aide dans leur domaine respectif. Des documents sont à disposition des élèves pour des recherches complémentaires d'information.

- 2ème étape: En cours de biologie, une discussion sur quelques dessins (rétroprojecteur) débouche sur l'énoncé de quelques caractéristiques du dessin scientifique. Chaque élève a alors pour tâche de complèter son dessin d'observation pour en faire un dessin scientifique.

Les caractéristiques (provisoirement) retenus sont :

On demande un texte d'environ 80 mots

Quelques exemples permettant d'apprécier l'évolution entre les deux étapes.

Aller à la 3ème étape