Titre

De la pertinence d’un site de classe

Numéro de module

9

Auteurs

Stéphane Dayer – Daniel Hugentobler – Grégoire Mabillard - Pierre-Alain Délitroz

Date

4 avril 2003

No de version

1

Discipline ou domaine

TICS

Public cible

F2-F1

Type de démarche pédagogique

Démarche réflexive et constructiviste

Objectifs

Réfléchir à l’impact pédagogique d’un site d’établissement. Prendre conscience de ses limites à ce niveau.

Proposer une alternative complémentaire: le site de classe. Mettre en évidence ses avantages au niveau de la pédagogie « au quotidien »

Ces réflexions déboucheront sur deux propositions de mise en application en F2 et F1

 

 

 

INTRODUCTION

 

L’objectif de ce scénario est de s’interroger sur la pertinence d’un site pédagogique de classe.

 

Depuis quelques années, nous voyons fleurir sur le net une multitude de sites d’établissements. Chaque école a désormais sa place sur la toile. Mais quels sont les objectifs de tels sites ? Quels sont les moyens à mettre en œuvre pour les réaliser, les ressources techniques et humaines dont il faut disposer et surtout, quelle est leur audience ? Qui les consulte et pourquoi ?

 

En essayant de répondre à toutes ces questions, nous en sommes venus à nous demander si, au niveau purement pédagogique, de tels sites sont vraiment efficaces. De notre réflexion découle que, pour mettre l’accent sur l’aspect pédagogique, mieux vaut se consacrer à penser et à créer un site de classe.

 

Cette hypothèse peut paraître paradoxale si l’on considère que l’objectif premier du net est justement de diffuser à une grande échelle toutes sortes d’informations et de documents, de permettre des échanges entre des personnes d’horizon très différents. Or, notre démarche semble aller dans un autre sens puisque le site de classe, tel que nous le pensons, est confiné à un groupe de quelques trente personnes. Cependant, il nous semble que les élèves s’impliquent plus et s’identifient plus facilement à un site dont ils se sentent des acteurs privilégiés.

 

Notre but ici, est de construire une réflexion basée sur une analyse comparative du site d’établissement et du site de classe tel que nous le concevons, pour voir si notre hypothèse de départ se vérifie.

Au terme de notre réflexion nous serons à même de proposer une mise en application concrète en F2

 

DéMARCHE

 

  1. Nous allons tout d’abord nous intéresser au site d’établissement. Il s’agira de s’interroger sur :

*      Ses objectifs véritables

*      Sur les moyens à mettre en œuvre aussi bien en termes de matériel que de ressources humaines pour le penser, le réaliser puis le maintenir.

*      Sur les moyens techniques dont il faut disposer

*      Sur l’impact pédagogique d’un tel site

 

Pour le faire nous nous baserons sur des sites d’établissement trouvés par hasard sur le net. Cela implique évidemment que notre démarche est subjective cette liste n’étant, et de très loin, pas exhaustive.

 

http://www.lyceejeanpiaget.ch/index.html

http://www.lcp.vsnet.ch/

http://lyc-voltaire.scola.ac-paris.fr/Index.htm

http://www.ac-versailles.fr/etabliss/lyc-rousseau-sarcelles/

http://www.escsierre.vsnet.ch/

http://www.champittet.ch/

http://www.edufr.ch/cscfr/
http://wwwedu.ge.ch/po/rousseau/welcome.html

 

  1. Nous reprendrons ensuite les mêmes points à propos d’un site de classe.

  2. Nous vérifierons si notre hypothèse de départ se confirme ou non.

 

 

observations sur les sites d’etablissement  visites

les objectifs

 

Il ressort très clairement que l’objectif premier de ces sites d’établissement n’est pas, ou très rarement d’ordre pédagogique.

*      Ces sites apparaissent plutôt comme des « vitrines » dont le but est de faire connaître l’école. Il en découle qu’un des soucis qui prime est celui de l’esthétique. Nous avons parfois été surpris d’assister à toute une animation dont le seul but était d’ordre esthétique et qui constituait finalement la seule page du site.

Souvent nous avons également droit à un historique du collège en question, des photos de l’établissement.

(Notre choix s’est porté sur des écoles publiques. Il est évident que cet aspect « vitrine » prend une place encore beaucoup plus importante sur des sites d’écoles privées dans la mesure où celles-ci doivent attirer leurs élèves.)

*      Il s’agit souvent d’informer les futurs étudiants, les étudiants fréquentant l’école, les parents. Ainsi, sur les sites des lycées suisses, de nombreuses pages sont consacrées à la présentation de la nouvelle maturité à l’organisation des études, au différents choix successifs, au différentes filières proposées.
De nombreux sites, tiennent à jour l’agenda de l’établissement, le planning des examens etc
Il serait injuste de dire que les aspects pédagogiques sont complètement absents des sites visités. Cependant la rubrique qui y est consacrée ne fait qu’expliquer la philosophie de l’établissement dans certains cas, ou renvoyer à des sites à vocation pédagogiques (ex. lettres.net pour le français).

*      Très rarement ces sites proposent un véritable matériel pédagogique aux élèves ou aux profs de l’établissement. (Nos collègues de Sismondi apparaissent ici comme une exception)

Il est intéressant ici de remarquer que dans le cahier des charges proposé sur de nombreux sites concernant l’élaboration de sites d’établissement, la souci pédagogique apparaît comme une priorité. Mais, très souvent, dès que l’on passe à la mise en place des différentes rubriques du site, les aspects purement pédagogiques impliquant des élèves, disparaissent.

L’exemple suivant illustre parfaitement ces propos :

Sur le site de l’académie de Caen, http://www.pedagogie.ac-caen.fr/tice/internet_outils/siteweb/conseils.html  nous sont donnés des conseils pour la création d’un site d’établissement. Dans les objectifs de départ nous pouvons mettre en évidence ces quelques lignes pleines de promesse :

*     « Pourquoi faire un site scolaire ?

 

 

- présenter son école au monde (vitrine mondiale)
-
changement dans la relation élève enseignant favorisant l'autonomie
- fournir une aide par un ensemble de documents et d'outils pédagogiques à destination des élèves et du corps professoral, des parents et des partenaires de l'école
- valoriser le travail des élèves
- favoriser l'esprit d'entreprise (par la production collégiale de documents et par la mise à disposition de chacun des diverses activités de l'école.
- améliorer le fonctionnement administratif (inscriptions en ligne, numéros de téléphone, adresses, calendrier, conditions d'accès,

Etc....


 

 


Tout ce qui est en rouge va dans le sens d’un souci pédagogique. Malheureusement lorsque nous lisons les paragraphes suivants qui concernent de manière concrète les différents thèmes à aborder, nous nous apercevons que ce qui précède risque bien de rester à l’état de projet . Voici en effet les thèmes que l’on propose d’aborder lors de l’élaboration du site :



Zone de Texte: 	Thèmes statiques : 
	Historique de l'établissement
Situation géographique
Infrastructure (ateliers, internat , restaurant scolaire, CDI ...etc.)
Particularité de l'établissement
Annuaire de l'établissement
Résumé du projet d'établissement
Transport vers l'établissement
Formalités courantes (Inscriptions, bourse, carte d'étudiant, associations de parents )

etc.... 
	Thèmes dynamiques
	Calendrier scolaire ( conseils de classe, stage etc )
Calendrier des manifestations
Vie de l'internat
L'nformation du mois ou journal mensuel
Voyages scolaires ou d'étude
Projets
Les liens vers des sites extérieurs
Journée portes ouvertes
Etc...

Eh oui, la partie « vitrine – information » a largement pris le dessus !

*      Il semble donc qu’il y ait décalage entre les intentions premières du site d’établissement et la réalisation finale. A quoi cela peut-il bien tenir ? C’est à cette question que nous allons tenter de répondre maintenant.

les limites du site d’etablissement sur un plan pedagogique

 

*      Un site d’établissement est une entreprise d’envergure. Une entreprise qui comporte de plus toutes sortes d’exigences. Nous l’avons vu ci-dessus, les objectifs sont multiples, allant de la vitrine à l’information non sans tenir compte de questions pédagogiques. Tout ceci implique la participation de nombreuses personnes dont les intentions et les attentes peuvent varier considérablement tant au niveau de la forme que du contenu du site. De plus, la population à laquelle s’adresse le site est potentiellement très large avec également des attentes diverses.

Loin de nous l’idée de considérer cette nécessaire collaboration comme un désavantage. Bien au contraire. Cependant si nous prenons comme objectif premier la relation pédagogique entre un professeur et ses élèves, force est de constater que la nécessité de concilier toute une série de points de vue différents va jouer au détriment de la relation pédagogique directe.

*      Autre aspect qui nous semble important. Le site d’établissement est un site qui doit se maintenir sur la durée. Il devra rester vivant ce qui pose la question de sa maintenance. Mais surtout, les élèves vont changer. Il sera donc nécessaire de mettre à leur disposition des outils pédagogiques réutilisables d’année en année. Là encore, il n’est pas de notre propos de sous-estimer l’intérêt de tels documents. Cependant apparaît alors une limite qui nous semble primordiale : de tels documents, s’adressant à un grand nombre d’élèves, parfois inconnus du concepteur de la ressource pédagogique, ne pourront  tenir compte de la réalité quotidienne de la classe. Or, cet aspect-là nous semble indissociable d’une véritable relation pédagogique entre un professeur et ses élèves. C’est certainement là l’argument principal pour la création d’un site de classe et nous y reviendrons plus tard.

Précisons également que notre conception d’une pédagogie basée sur la relation directe en classe exige une maintenance quotidienne du site. Ce qui paraît difficile au niveau d’un site d’établissement.

 

En résumé, nous pouvons dire ici que le site d’établissement, de par sa complexité organisationnelle, la lourdeur de sa maintenance, le nombre de personnes impliquées et la variété des objectifs qu’il se fixe semble ne pas pouvoir répondre à notre souci de pédagogie basée sur les apprentissages quotidiens d’une classe. On nous rétorquera que là n’est certainement pas son objectif principal. Il nous reste dès lors à imaginer une autre forme d’échange au moyen du net. Et celui que nous proposons est la création d’un site de classe. Intéressons-nous aux avantages que procure une telle conception.

 

le site de classe

 

Quelques remarques préliminaires :

 

*      Il est beaucoup plus difficile de trouver de véritables site de classe sur le net, surtout au niveau secondaire. Deux   raisons principales  peuvent expliquer ce phénomène :

Le fait que, dès le secondaire, les classes ont leur cours avec différents professeurs. La relation n’est donc plus la même qu’à l’école primaire.

Mais, surtout, nous pouvons nous demander si les sites de classes, tels que nous les entendons sont référencés. En effet, le but d’un tel site est de favoriser l’échange entre les élèves d’une classe. Dès lors, le souci d’être lu par des personnes extérieures à la classe n’est plus primordial. Le site n’est plus du tout une vitrine mais un outil au service des élèves et du professeur.
Cette remarque implique la distinction entre le site de classe « vitrine » qui rejoint un peu les objectifs du site d’établissement et le site de classe « outil pédagogique ». C’est évidemment à cette dernière catégorie que nous nous intéressons ici.

 

le site de classe comme « outil pedagogique »


Comme déjà dit dans notre introduction, la conception d’un tel site semble aller à l’encontre de la philosophie du net dans la mesure où l’audience se limite à une classe. Elle comporte pourtant de nombreux avantages que nous allons évoquer ci-dessous et qui démontreront que ce genre de conception est utile, qu’elle apporte quelque chose que le site d’établissement ne peut par essence pas apporter. Nous en arriverons à la conclusion que site d’établissement et site de classe ne s’opposent pas mais qu’au contraire, ils sont complémentaires.

Avantages

 

*      Le site de classe conçu comme un outil pédagogique n’ayant pas l’ambition de faire office de vitrine, la conception graphique peut rester simple ce qui implique de moins grandes exigences en matière de connaissances informatiques de la part du ou des concepteurs.

*      Le site étant géré par une ou plusieurs personnes se rencontrant chaque jour sa maintenance en est grandement facilitée.

*      Les ressources disponibles sur le site auront un lien direct avec l’actualité de la classe. Les étudiants y trouveront donc des documents directement utilisables et profitables qu’il s’agisse de supports de cours, d’exercices supplémentaires etc

*      Les étudiant ayant la possibilité de participer quotidiennement au contenu du site s’y identifieront d’autant plus facilement

*      Le site de classe favorise la formation de proximité dans la mesure où des élèves sont amenés à lire et à commenter les productions de leurs camarades qui sont désormais mis à leur disposition. Cela encouragera également l’échange en classe. Cette continuité entre les apports du site et le vécu de la classe est un des plus grands avantages de ce type de site.

*      Le site peut également devenir un outil permettant une communication différente entre les élèves. Ils pourront y approfondir certaines discussion ayant débuté en classe, s’aider dans la réalisation de leurs devoirs etc….

*      La maintenance à long terme du site ne pose plus de problème. En effet, le site est un « outil » qui naît avec la classe, grandit avec elle et meurt en fin d’année scolaire.

*      Le site favorise également la relation prof-élèves et ceci à deux niveaux : la collaboration et la réflexion commune nécessaire à un tel projet, mais aussi la possibilité de confier ses soucis et ses doutes par l’intermédiaire du courrier électronique.

 

Pour que ces nombreux avantages soient pleinement exploités, il est nécessaire de bien réfléchir lors de la conception du site. C’est à cet aspect que nous allons nous intéresser maintenant .

la conception du site de classe

 

*      La première chose à faire est de présenter l’idée aux élèves et de les impliquer dès le premières réflexions dans la conception du site. Il est nécessaire de bien leur faire comprendre que ce site sera leur site, qu’il sera un outil à leur service mais auquel ils vont contribuer durant toute l’année scolaire. Dès lors il sera nécessaire de leur faire réfléchir aux contenux souhaitéx, obtenir leur accord pour la diffusion en ligne de  travaux personnels. Il faudra également leur préciser que ce site aura pour but d’éveiller l’esprit critique des étudiants et que, par conséquent,  leurs travaux seront certainement commentés par leurs camarades, qu’ils doivent dès lors se préparer à accepter des critiques et les considérer comme des critiques constructives.

*      A partir de ce moment-là, il faudra se poser toute une série de questions. Il ne s’agit pas ici de refaire des grilles de conception d’un site que l’on trouve sur le net. Nous nous contentons d’un renvoi à quelques exemples non sans préciser que les étapes apparaissant dans ces documents sont essentielles au bon déroulement des opérations. Cependant, nous nous intéresserons ici à des questions spécifiques à l’objectif que nous nous sommes fixés à savoir le site pédagogique de classe.

http://www.cours.polymtl.ca/costic/pdf_et_word/devis8.pdf

http://www.ac-creteil.fr/clgmcurieleslilas/informatique/creer_pages_web/bien_debuter.htm

http://aptic.ulaval.ca/guidew3educatif/guide.php?HY=0.1

 

 

*      Il est important, avant de se lancer dans ce travail, de s’assurer que tous les étudiants auront accès au site. Il sera certainement nécessaire de s’assurer que le collège puisse mettre quelques ordinateurs reliés au net à disposition des élèves qui n’en auraient pas chez eux. Ce point est extrêmement sensible car il s’agit de veiller absolument à l’égalité des chances.

*      Quel sera le degré d’interactivité du site ? Quels seront les moyens de communication mis à disposition ?

De nouvelles techniques permettent à tout un chacun de participer activement à la vie d’un site (wiki). Les utilisera-t-on ?

Mettra-t-on à disposition des élèves un forum ? Un chat ?

Si oui (ce qui nous semble souhaitable) comment allons nous gérer les débordements possibles (confiance, charte …) ?

*      Comme les élèves mettront à disposition des travaux personnels, ne pas oublier d’en parler avec eux, de nous demander dans quelle mesure nous allons protéger certaines parties du site à l’aide de mots de passe, même si le site n’est pas référencé.

*      ….

 

 

*      Il y a sans doute toute une série de questions supplémentaires à se poser. Cela se fera lors des applications concrètes proposées ci-dessous

 

 

applications concretes possibles

 

*      A partir des réflexions qui précèdent, il est désormais possible de proposer et d’animer des applications concrètes aussi bien au niveau F 2 qu’au niveau F1

au niveau f2

 

Dans un premier temps il s’agira de se livrer à l’observation de différents sites d’établissement avec les objectifs suivants :

 

*      Analyser les objectifs auxquels le site répond

*      Être attentifs aux aspects pédagogiques

 

Zone de Texte: Sont-ils présents ?
A qui s’adressent-ils (professeurs – élèves ?)
Sont-ils issus de l’imagination des concepteurs du site ou sont-il simplement des liens vers d’autres sites ?
Sont-ils directement exploitables par les élèves
Sont-ils en corrélation directe avec nos besoins spécifiques ?
Quelles sont les limites qu’impose le site d’établissement à des ressources pédagogiques ?
…

 

 

*      A partir de là réfléchir aux souhaits en matière pédagogique. Quelles sont nos attentes ? Comment désamorcer les limites inhérentes à la vocation du site d’établissement ?

Dans un deuxième temps, il s’agira de s’interroger sur la faisabilité d’un site de classe en mettant exclusivement l’accent sur le souci pédagogique. A ce moment de l’activité les professeurs pourraient commencer par exprimer leurs souhaits. Nous pourrions ensuite nous demander en quoi le site de classe pourrait apparaître comme un outil permettant de réaliser les souhaits exprimés.

Le tout pourrait déboucher sur un cours d’introduction à la création de site (utilisation de base d’un éditeur html, transfert ftp, recherche d’un hébergeur…)

 

 

au niveau f1

 

 

Il s’agirait d’impliquer les élèves à l’élaboration d’un site de classe.

De les faire réfléchir à ce qu’un tel outil pourrait leur apporter au niveau pédagogique et de fixer des objectifs clairs.

En fonction des objectifs leur faire réaliser la conception du site (que va-t-on y mettre, sous quelle forme avec quel degré de confidentialité ?)

 

Ceci permettra de réfléchir :

 

L’importance de l’esprit critique (dans la mesure où la critique est constructive)

Aux bienfaits de la collaboration soit au niveau de la vie de la classe, soit au niveau de l’apprentissage (formation de proximité)