Approches pédagogiques et conceptuelles des usages des MITIC

version word en téléchargement (92 ko)


Titre

Typologie de sites web éducatifs

Numéro du module: 2
Auteurs: G.-A. Dupanloup et A. Correvon
Date: 7 décembre 2001 / 17 avril 2002 / 21 avril 2002
No de version: 4
Discipline ou domaine: Enseignement de l'informatique.
Objectifs en termes de résultats d'apprentissages : Au terme de cette séquence d'apprentissage, les apprenants devraient être plus à l'aise pour se "sortir des situations difficiles" que toutes les personnes qui commencent à pratiquer l'informatiques rencontrent.
On peut supposer qu'elles auront alors moins de réticences à oser essayer des démarches exploratoires qui sont indispensables si l'on veut progresser en informatique.
 
Public cible : Enseignants ou élèves débutants en informatique.
Type de démarche pédagogique : Démarche alternative du type "exploration" proposant aux apprenants de revenir d'une situation complexe à une situation simple.
Résumé: Proposer aux apprenants de se mettre devant un ordinateur laissé dans un état de complet désordre pour apprendre à revenir à une situation d'ordre. Ce faisant, ils ont la possibilité d'effectuer des distinctions entre des applications actives, des fenêtres en premier plan, des fichiers ouverts, etc.
Mots-clés: Informatique, fichiers, dossiers, applications, fenêtres.

Objectifs généraux

1. Savoir effectuer des distinctions entre divers "objets" apparaissant sur un écran d'ordinateur et divers "concepts" auxquels on se heurte lors de l'utilisation de logiciels.
2. Proposer une démarche alternative reposant sur des conceptions pédagogiques différentes du schéma traditionnel montrer-refaire.
3. Donner des pistes pour, dans un cadre délimité, permettre à des apprenants d’explorer différents concepts liés à l’outil informatique.
4. Donner des pistes pour que des apprenants puissent avoir un degré d’autonomie dans du " hors-piste ".

Prérequis : l’équivalent d’un " premiers clics "


Théorie pédagogique sous-jacente au scénario :
Beaucoup de personnes ont de la difficulté à distinguer fichiers et applications ; ils ferment une fenêtre dans laquelle apparaît un fichier et croient avoir quitté l’application. Ou encore, ils cherchent désespérément à lancer une application qu’ils ne croient pas lancée parce qu’aucun fichier n’est visible à l’écran.

La plupart du temps, les démarches pédagogiques visent à CONDUIRE l’apprenant par un chemin BALISE, prévu par l’enseignant selon une voie linéaire, claire, précise et sans ambiguïté. Par exemple, on pourrait ici décrire pas à pas comment lancer une application, comment ouvrir un fichier à partir de cette application, comment refermer ce fichier, puis comment quitter l’application. En répétant avec diverses applications et divers fichiers, on peut s’attendre à ce que les apprenants intègrent les notions d’applications et de fichiers.

Or, on constate dans la pratique que de nombreuses personnes confondent encore, après des mois d’utilisation de l’outil informatique, (et dans certaines situations) fichiers et applications.

Notre proposition consiste donc à mettre en place une situation COMPLEXE et (pour l’apprenant) FLOUE, mais telle qu’il a bien des chances de la rencontrer un jour après de fausses manipulations ou en utilisant un ordinateur après un collègue (ou un camarade).


Description du scénario :
Après avoir expliqué (en frontal) qu’il existe différentes applications (traitement de texte, tableur, traitement de dessin, etc.) en général identifiables par leur barre de menu spécifique, qu’au moyen de ces applications, on peut créer (modifier, enregistrer et imprimer) des fichiers (textes, feuilles de calcul, dessins, etc.) qui apparaissent dans des fenêtres à l’écran, on montre au moyen d’un projecteur de données :

  1. Comment lancer une application
  2. Comment créer un petit texte (ou dessin)
  3. Comment enregistrer (pour le moment n’importe où, car comprendre la structure hiérarchique des dossiers est un autre problème) ce fichier apparu dans une fenêtre.
  4. Comment fermer ce fichier.
  5. Ce qu’est une boîte de dialogue et comment la fermer sans action (annuler).
  6. Comment quitter l’application


Dans un premier temps, on peut éventuellement proposer aux apprenants de refaire en salle d’informatique la démarche exposée ci-dessus, mais il nous semble important (ou même directement ?) de proposer ensuite aux apprenants la séquence suivante :

PREPARER A L’AVANCE LES ORDINATEURS DE LA SALLE DE TP, PUIS Y CONDUIRE LES APPRENANTS EN LEUR DONNANT LA CONSIGNE SUIVANTE :

" Vous allez trouver un ordinateur en complet DESORDRE : plusieurs applications auront été lancées, quelques-unes de ces applications auront des fichiers ouverts et, pourquoi pas, une boîte de dialogue sera au préalable à fermer (annuler) pour pouvoir effectuer les autres opérations.
Votre but sera de remettre tout en ordre, les applications devront être quittées, les fichiers enregistrés et fermés et l’écran devrait présenter un bureau vide.
Ensuite, vous créerez vous-même un même genre de désordre et referez la même démarche après avoir changé de place avec votre voisin"

Commentaires : en suivant cette démarche pédagogique, on complète de manière pratique la distinction entre les concepts d’applications et de fichiers et, surtout, on VA AU-DEVANT DE L’ANGOISSE DES APPRENANTS (c’est donc surtout valable pour les adultes !), celle d’effectuer une " FAUSSE MANŒUVRE " qui fait qu’ils ne se retrouveraient plus avec, à l’écran, ce que l’enseignant désirait.
D’autre part, on leur donne ainsi des " armes " qui permettent au moins de se " sortir " de la plupart des difficultés liées à ces termes … et à des écrans affichant quelque chose qui ne correspond pas à leur compréhension.

Remarque : Sur un MAC, il est utile de rendre visible le menu application (en haut à droite) qui reste un des moyens les plus sûrs de contrôler quelles sont les applications lancées.