Cours CPTIC 157
Bases de données sur Internet
16 et 17 avril 2002

L'instruction CREATE TABLE

L'instruction CREATE TABLE est utilisée pour créer une nouvelle table. Voici le format d'une simple requête CREATE TABLE, les options entre crochet [ ] sont optionnels:

CREATE TABLE "NomDeLaTable"
("colonne1" "data type" [contrainte],
"colonne2" "data type" [contrainte],
"colonne3" "data type" [contrainte])

Note: vous pouvez mettre autant de colonne que vous le désirez, et les contraintes sont optionnelles.

Exemple:

CREATE TABLE Personne
(prenom VARCHAR(15),
nom VARCHAR(20),
age NUMBER(3),
adresse VARCHAR(30),
ville VARCHAR(20),
pays VARCHAR(20)
)

Le nom de la table, ainsi que les noms des colonnes doivent commencer par une lettre, le reste du nom pouvant être composé de lettres, nombre ou du caractère de soulignement (_), le tout n'excédant pas 30 caractères. N'utilisez aucun des mots clés de SQL comme nom de table ou de colonne (comme SELECT, CREATE, INSERT, etc...)

Le paramètre "data type" spécifie le type des données pour la colonne spécifiée. Si une colonne appelé "prenom", utilisé pour contenir le prénom d'une personne, alors le type de données pour cette colonne devrait être de type VARCHAR (Chaîne de caractère de taille variable).

Les type de données les plus communs sont:

Qu'est-ce qu'une contrainte ? Quand une table est créée, il est fréquent qu'une ou plusieurs colonnes soit contraintes. Une contrainte est une règle associée à une colonne. Par exemple, la contrainte unique spécifie que deux enregistrements ne peuvent pas avoir la même valeur pour une colonne donnée. Ils doivent tous être unique. Les contrainte les plus usitées sont "not null", qui spécifie que le champ de l'enregistrement associé à cette colonne ne peut pas rester vide. Une clé primaire "primary key" définit une identification unique pour chaque enregistrement (ou ligne) d'une table.

Il est temps maintenant pour vous de concevoir et créer votre propre table. Vous utiliserez cette table tout au long de ce tutoriel. Si vous décidez de changer ou de modifier la table, vous pouvez soit la supprimer (DROP), puis la recréer, ou créer une tout autre table. La requête SQL DROP sera vue plus loin dans ce tutoriel.

Exercice

Vous venez juste de démarrer une nouvelle entreprise. Il est temps de créer une table pour stocker les informations que vous devez gérer.