Aborigènes

Dans l'imaginaire des occidentaux, il existe un aborigène archétype qui serait encore de nos jours, chasseur cueilleur sur le continent australien. Le bouleversement du mode de vie ancestral devant l'impact colonial fut fulgurant, et la pratique spirituelle fut elle aussi entravée par l'ordre nouveau imposé aux peuples Aborigènes.

Dans cette partie, nous dirons quelques mots sur l'origine des aborigènes ainsi que sur les instruments de musique.

Origine des Aborigènes

Même de nos jours, la recherche archéologique, scientifique donnent des repères mais pas de réponse concrète sur l’origine des Aborigènes d’Australie. Les tests d’ADN, risquent éclairer notre lanterne, les chercheurs affûtant toute trace génétique, les similitudes des gênes entre les Aborigènes d’Australie et d’autres groupes ethniques.

Plusieurs théories sur leur origine ont vu le jour, et l’une d’elle prétendrait qu’ils seraient arrivés sur le continent par le nord (Arnhem Land, le Kimberley ou Cape York) via Timor il y a 70,000 ans. Une autre version suggère qu’ils soient venus par un passage de basse mer entre la Papouasie Nouvelle Guinée (banc de Sahul), alors que la masse immergée des continents était moins importante. Peut-être qu’une théorie est isolée d’une autre et que plusieurs vagues humaines seraient arrivées à différents moments ou en même temps sur des points géographiques du continent.

Les preuves scientifiques et archéologiques prouveraient que l’occupation humaine, selon le lieu géographique du continent, serait de 175 000 ans et d’une moyenne de 40 000 ans, selon les datations à l’analyse du carbone 14.

 

Les instruments de musique

Le bois est surtout la matière principale, en acacia 'mulga', eucalyptus et parmi d'autres instruments de musique aborigène citons le didgeridoo

C'est un instrument mythique qui accompagne les chants et les rites de cérémonies de certaines tribus. Le didgeridoo est un instrument à vent, en bois creux ou creusé par les termites.

La plupart des didgeridoos sont en bois d'eucalyptus. Il en existe quelques 500 espèces connues pour leur rusticité, parfaite adaptation au type de sol et climat. En fait un didgeridoo authentique est un tronc ou branche d'eucalyptus dont les termites ont creusé l'intérieur de la paroi. Il existe quelques 2000 espèces de termites dans le monde, et celle qui nous intéresse est arborale appelée 'Coptotermes acinaciformis' qui existe parmi les 350 espèces présentes en Australie.

Durant l'époque nomade, un didgeridoo était un objet rituel. De nos jours, n'ayant pas d'autre alternative à la survie de leur culture, les Aborigènes commercialisent cet instrument avec l'objectif de se re-approprier un contrôle de leur patrimoine.

L'approche de cet instrument est différente pour les Aborigènes qui cherchent à transmettre une sagesse spirituelle, alliée d'une complicité mystique par rapport à l'instrument, bien au delà de la performance musicale et instrumentale dont le monde occidental l'a réduit.

Le didgeridoo est originaire du nord de l'Australie, à Arnhem Land, à l'ouest des Kimberleys, dans la région du Cape York, Golf de Carpentarie, au nord du Queensland. Ce bout de bois est en symbiose avec la magie des chants mystérieux appartenant au 'Dreamtime', il sert aussi lors de fêtes sociales.

Les instruments rythmiques sont les 'CLAPSTICK'S' des bâtons courts, ou bien deux boomerangs cognés, raclés l'un contre l'autre, servant de percussions.

 

 Vous trouverz ci-dessous quelques extraits sonores en différents formats :

  (format mov, balise <EMBED>)

   (format wav, balise <A HREF>)

 (format mp3, balise <EMBED>)

 

[Généralités] [Histoire] [Nature] [Culture] [Aborigènes] [Tourisme] [Scolaires] [Plan de vacances] [Photos]