mis à jour le

remarques, réflexions : Christian Oïhénart

 

Utilisation des outils de dessin bitmap

 

Ces quelques éléments sont tirés entre autres de l’aide du logiciel et de sites Web consacrés à AppleWorks (voir ressources).

Tous les outils de dessin vectoriel peuvent être utilisés dans l’environnement bitmap, mais alors, les objets, une fois dessinés, perdent leurs caractéristiques vectorielles et ne sont plus qu’un ensemble de points. Ils seront passés en revue dans la partie sur les outils vectoriels.
Le contour des figures est dessiné avec la couleur, le motif et l'épaisseur de trait sélectionnés dans les palettes des traits.
La figure est remplie avec la couleur et le motif sélectionnés dans les palettes couleurs et motifs de fond ou alors avec le dégradé sélectionné dans la palette de fond correspondante.

Si l’on copie un dessin bitmap dans un document vectoriel, cela se fait très simplement. Mais il y a aussi la possibilité de déterminer à l’avance un bloc bitmap dans le document cible, dans lequel on va copier l’image. Il faut auusi être conscient que même si vous réduisez l’imge bitmap, elle reste dans son intégralité dans le document vectoriel : vous n’avez en fait agi que sur une fenêtre de visualisation (à partir du coin supérieur gauche).

 

Utilisation du crayon

C’est l’outil sélectionné par défaut lorsqu’on ouvre un document ou un bloc de dessin bitmap. On l’utilise pour tracer des traits fins. La couleur est celle du fond et pas celle du trait. Ni le motif, ni l’épaisseur ne s’appliquent au crayon.Vous pouvez tracer un trait horizontal ou vertical en maintenant la touche majuscule enfoncée en même temps que vous déplacez votre souris. Le crayon a une autre particularité, si vous commencez sur un point noir, il devient blanc et inversement. Ceci peut être très utile pour travailler avec précision si vous agrandissez l'affichage de votre dessin à l'écran.

 

Utilisation du pinceau

Le pinceau suit les déplacements de votre souris (clic tenu) pour appliquer la couleur ou le motif de fond sélectionné. Le pinceau peut prendre des formes différentes, ce qui permet des effets particuliers. Pour changer la forme du pinceau, faites un double clic sur l'outil pinceau (Mac) ou sélectionnez la rubrique Pinceau du menu Options.

Dans la fenêtre ci-dessus, vous pouvez sélectionner la forme du pinceau désirée en cliquant dessus. Vous pouvez aussi créer votre propre forme de pinceau en cliquant sur le bouton Editeur ; une nouvelle fenêtre s'ouvre, qui vous permet de fixer point par point cette forme. De plus, vous pouvez considérablement élargir les possibilités du pinceau, en choisissant parmi les différents effets à disposition.

 

Utilisation du pot de peinture

Le pot de peinture permet de remplir une zone fermée avec la couleur, le motif ou le dégradé sélectionné, indiqué par la case échantillon de fond. Attention de bien s’assurer que la forme à remplir est fermée !

 

Utilisation de la gomme

La gomme s'utilise comme un outil de dessin à main levée, mais bien sûr elle efface le dessin partout où elle passe. Elle est un peu grosse et parfois il sera nécessaire de travailler sur une image agrandie, tout en n'oubliant pas que le crayon peut jouer le même rôle. Un double clic sur la gomme efface le dessin en entier.

 

Utilisation de l’aérographe

Le vaporisateur pulvérise, comme une bombe de peinture, la couleur de fond sélectionnée.
Cliquer une fois pour pulvériser un seul nuage de points ou faites glisser le pointeur pour pulvériser en continu. Plus vous repassez sur une zone donnée, plus la couleur devient opaque.

Vous pouvez modifier la grandeur et l'intensité du jet. Dans ce but, faites un double clic sur l'outil vaporisateur, une fenêtre s'ouvre: la zone Nb de points fixe la grandeur (entre 1 et 72). La zone Pression fixe la vitesse de pulvérisation (entre 1 et 100), donc l'intensité.

Pour voir l'effet obtenu, cliquez sur la case échantillon.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Après avoir brièvement passé en revue, les outils bitmap à disposition, il s’agit de savoir comment manipuler les objets ainsi créés.

Sélection

Pour sélectionner une partie de l'image désirée, utilisez un des 3 outils disponibles :

 

Effets

Une fois sélectionné, un objet, plus généralement une zone de votre dessin peut être manipulée de différentes manières, comme par exemple des effets d’inclinaison, de distorsion, de perspective, …

 

Bien d’autres effets sont disponibles, certains permettant par exemple d’assombrir ou d’éclaircir une image, de permettre une transition douce entre deux zones, de remplir une portion d’image avec une couleur ou un motif, d’inverser les couleurs de l’image, … . Ces commandes sont accessibles par le menu Effets ou par les boutons en haut de la fenêtre.

 

Écrire du texte

Cliquer sur l'outil A de la palette, puis sur la feuille de dessin définissez une zone rectangulaire qui devient un bloc de texte. On clique sur un angle de la zone, on se déplace vers l'angle opposé avant de relâcher le bouton de la souris.

Taper le texte. N'oubliez pas qu'une fois votre texte terminé, il ne s'agira plus de lettres, mais uniquement de points (si vous êtes dans un bloc bitmap).

 

Résolution

Comme nous l’avons dit en introduction, la résolution, soit le nombre de pixels par unité de longueur, conditionnera le résultat.

Si vous voulez travaillez sur une image et l'imprimer, vous pouvez ouvrir un nouveau document bitmap et fixer la résolution et le nombre de couleurs.

Attention, si vous passez par exemple à une résolution de 300 ppp, le bloc bitmap va voir sa taille diminuer, puisqu'un pixel occupe moins de place. Il vous faudra alors zoomer par exemple jusqu'à 800 % pour pouvoir travailler. Il vous faudra également augmenter si jamais la taille du document (Format/Document).

Attention, le nombre de couleurs influence directement la taille du document.

 Si vous souhaitez travailler dans un bloc bitmap sur un document vectoriel par exemple, il vous faut placer le bloc bitmap en fixant directement la résolution souhaitée.

 

 
Page précédente Page suivante Travaux pratiques