mis à jour le

remarques, réflexions : Christian Oïhénart

 

Utilisation des outils de dessin vectoriel

 

Par défaut, les outils de la palette se désactivent après leur utilisation ; Avec un double clic sur l’outil, il reste sélectionné ce qui permet d'enchaîner la création de figures identiques, sans revenir cliquer sur la barre d'outils.

Dans le menu Format/Documents, vous pouvez fixer le nombre de pages en hauteur et en largeur de votre document.

Le contour des figures est dessiné avec la couleur, le motif et l'épaisseur de trait sélectionnés dans les palettes des traits.
La figure est remplie avec la couleur et le motif sélectionnés dans les palettes couleurs et motifs de fond ou alors avec le dégradé sélectionné dans la palette de fond correspondante.

 

Quelques remarques sur les différents outils de la barre d’icônes à gauche :

Segment de droite

Il est possible de contraindre les droites à l’horizontalité, à la verticalité ou à 45 ° en cliquant sur Majuscule (il est même possible de paramétrer un autre angle de contrainte pour la touche Majuscule dans Édition/Préférences, angle de contrainte). Vous pouvez encore choisir de mettre une pointe à l'une ou l'autre ou aux 2 extrémités de votre segment de droite.

 

Rectangle, Rectangle à bord arrondi

Positionnez votre curseur sur le point d'un des angles du rectangle, faire glisser la souris clic tenu vers l'angle opposé, relâchez le bouton, le rectangle est dessiné. Si vous pressez la touche majuscule en même temps que vous faites glisser la souris, et jusqu'à ce que vous relâchiez le bouton, votre figure restera carrée. L’arrondi d’angle peut-être défini par Édition/Infos coins arrondis.

 

Ovale

Vous procédez de même que pour les rectangles puisqu'en fait, les points que vous délimitez correspondent à ceux du rectangle dans lequel s'inscrit votre ovale. Si vous maintenez la touche majuscule enfoncée pendant le déplacement de la souris, votre figure reste un cercle.

 

Arc ou ellipse

Positionnez votre curseur sur le point de départ de votre ellipse, faire glisser la souris clic tenu vers l'autre extrémité, relâchez le bouton, l'ellipse est dessinée. Si vous maintenez la touche majuscule enfoncée pendant le déplacement de la souris, votre figure reste un arc de cercle ( un quart ).

On peut définir l'angle avant en choisissant l'outil et en allant sur Édition/Infos arc, ou après en choisissant à ce moment l'arc dessiné.

 

Polygone irrégulier

Positionnez votre curseur sur le point de départ de votre polygone, cliquez, positionner la souris à l'endroit désiré pour le deuxième sommet du polygone, cliquez. Procédez de même pour chacun des autres sommets. Faites un double clic sur le dernier sommet afin de terminer le dessin. Dans les préférences de dessin on peut fixer, si on le désire, que les polygones soient fermés automatiquement. L’activation de la touche Alt (PC) ou Option (Mac) avant le clic produit une segment incurvé.

 

Forme à main levée

 

Le dessin libre se fait avec cet outil. Vous cliquez sur le point de départ de votre dessin, ensuite le trait suit les déplacements de votre souris, comme si vous aviez un crayon. Relâchez le bouton de la souris pour terminer cette figure. Par défaut, une option intitulée “Lissage auto des formes libres” lisse automatiquement les courbes tracées avec cet outil de dessin. Cela peut être désactivé dans Édition/Préférences.

 

Courbes de Bézier

S'utilise selon le même principe que le polygone irrégulier, simplement les points marqués ne sont pas reliés par des segments de droites, mais par des courbes de Bézier.

 

Polygone régulier

Le nombre de côtés d'un polygone régulier se fixe par la rubrique Infos polygone du menu Edition . Le tracé lui-même s'obtient en déplaçant la souris, clic tenu. On peut profiter de ce déplacement pour faire pivoter notre polygone.

 

Prélèvement des attributs (pipette)
Pour donner à un objet les mêmes caractéristiques que celle d'un autre objet, vous pouvez les prélever sur ce dernier grâce à cet outil; il suffit de cliquer sur l'objet en question.

 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Après avoir brièvement passé en revue, les outils vectoriels à disposition, il s’agit de savoir comment manipuler les objets ainsi créés.

 

Sélection des objets

A l'aide du pointeur-flèche, vous pouvez

- sélectionner un seul objet en cliquant sur son fond ou son contour s'il est transparent,
- sélectionner une série d'objets en les englobant dans un rectangle de sélection ,
- sélectionner une série d'objets successivement en maintenant la touche Majuscule ,
- sélectionner tous les objets du même type en activant l'outil correspondant et
- "Tout sélectionner " du menu Édition.

 

Pour dessélectionner un objet, il suffit de cliquer en un endroit à l'extérieur de l'objet.

 

Superposition des objets

Les objets se superposent dans l'ordre de leur création. Pour modifier cet ordre, il suffit de choisir Rapprocher, Éloigner, Premier-plan ou Arrière-plan dans le menu Objet ou par les 2 boutons ci-contre

 

Association d'objets - Verrouillage

Pour associer plusieurs objets en un objet unique, il faut les sélectionner et choisir Associer dans le menu Objet. L'opération inverse consiste à les dissocier de la même manière. L'association peut se faire de manière répétitive pour créer toute une hiérarchie d'objets.
La commande Verrouiller n’autorise plus aucune manipulation des objets sur lesquels elle s’exerce.

 

Disposition des objets sur une grille magnétique, alignement des objets

Afin de faciliter l'alignement des figures, AppleWorks gère une règle "magnétique", définissant une grille invisible sur laquelle les extrémités des figues doivent se trouver. Le pas de cette grille peut être modifié (menu Format-Règles); il est important de choisir ce pas ni trop petit, ni trop grand en fonction du dessin à réaliser. Vous pouvez activer ou désactiver ce magnétisme.

L’alignement peut aussi se faire entre les objets eux-mêmes : soit par le menu Objet / Alignement, soit par les boutons en haut de la fenêtre.

 

Déplacement, copie et redimensionnement des objets

Le déplacement précis se fait avec la palette cote ou en utilisant les touches fléchées du clavier.

Un objet, ou plusieurs simultanément, peuvent être redimensionnés au moyen des poignées de sélection (pour les redimensionner proportionnellement, maintenir la touche majuscule enfoncée).

Un objet peut également être redimensionné au moyen de la fenêtre Cotes (dans le menu Options). Cela permet de le positionner précisément par rapport au document mais aussi de modifier ses dimensions.

Il est également possible de copier un objet (touche Alt sur PC ou Option sur Mac après avoir choisi l’objet) ou de le dupliquer. Après avoir déplacé cette copie à son emplacement définitif, on peut aussi obtenir d'autres duplications espacées de manière régulière.

 

Orientation des objets

Après avoir sélectionné un objet, on peut obtenir son symétrique (Miroir horizontal ou vertical du menu Objet) ou le tourner de 90 degrés (Rotation du menu Objet).

 

Transformation des objets

Pour transformer des polygones, des courbes de Bézier, des arcs et formes à main levée, il faut choisir Transformer dans le menu Édition. Cela permet de passer d'une ligne brisée (polygone) à une ligne lissée (courbe de Bézier) et réciproquement. La ligne brisée peut être modifiée plus facilement à l'aide de ses poignées; on peut aussi ajouter une poignée en cliquant sur le pourtour. En cliquant sur un point d'ancrage (poignée) d'une courbe de Bézier, les deux points directeurs correspondants apparaissent et peuvent être modifiés.

Pour accoler des formes libres, des polygones et des courbes de Bézier entre elles, le Couper-Coller relie automatiquement le point de départ de l'objet contenu dans le Presse-papier au point d'arrivée de l'objet sélectionné, à condition d'avoir transformé les courbes auparavant.

 

Fond de page

Dans le menu Options/Fond de page, vous pouvez créer un fond de page, qui sera identique sur toutes les pages.

 

 
Page précédente Page suivante Travaux pratiques