mis à jour le 01.11.2003


remarques, réflexions : Christian Oïhénart

Introduction

Ces quelques pages ont été élaborées initialement pour un cours donnée aux maîtres enseignant les SIC. Dans celui-ci des travaux pratiques avaient été organisés : ils sont toujours disponibles ici.

Un des fondements du langage HTML (HyperText Markup Language) est d'être universel : c'est le langage utilisé pour communiquer sur le Web. Ainsi, un document au format HTML devrait être vu de la même manière sous MacOs, Windows, Unix, etc. A la base, ce langage a été créé pour décrire la structure du document, plutôt que sa présentation. Ainsi, on retrouve, parmi les éléments de base de l'HTML, les styles de titres, les paragraphes, l'indentation, mais pas par exemple les polices de caractères. Libre alors au navigateur- cible de modifier l'aspect du document (par exemple la taille des caractères).

Tant que le public-cible était constitué de chercheurs scientifiques où le contenu primait sur le contenant, cela était approprié, mais avec le développement très rapide du WWW et son élargissement à d'autres communautés (dont la "vie commerciale"), les aspect graphiques sont devenus très importants. De là à dire que parfois sur certains sites l'aspect graphique a complètement pris le pas sur le contenu, ...

Ainsi, progressivement, en fonction de ces multiples contraintes, les spécifications du langage HTML se sont élargies, permettant de gérer multimédia et interactivité. Cela ne s'est pas fait sans heurt et actuellement selon les navigateurs, les versions de navigateurs, et les plates-formes, les résultats peuvent être différents.

Il est important, particulièrement en tant qu'enseignant, de maîtriser les outils de base de création d'un site, mais quelle est l'utilité de mettre en place un site faisant appel aux dernières technologies, s'il ne peut être vu que par un faible pourcentage des internautes ? Il est aussi plus fondamental de réfléchir à l'aspect pédagogique du site qu'à son aspect, bien que celui-ci ne doive pas être négligé.

Les sites commerciaux se repèrent tout de suite par leur richesse graphique, voire leur surabondance d'images, d'animations !

Il reste qu'un des points clefs du langage HTML, c'est que le créateur d'une page Web n'a jamais la maîtrise totale du document final.

 

Contenu et contenant

La présentation sur écran est très différente de la présentation sur papier : les capacités de lecture, l'interactivité, la navigation, ... y sont à repenser. Il faudrait toujours avoir à l'esprit de :

 

Choix d'un éditeur

Les logiciels qui permettent d'éditer des pages Web sont très nombreux. On peut les répartir en plusieurs catégories:

Le logiciel choisi est finalement Home Page, car c'est un produit simple, efficace, très convivial et il peut, depuis le mois de décembre 2000, être installé dans la plupart des écoles genevoises. Les enseignants qui l'utilisent dans leur école peuvent l'obtenir pour autant qu'il soit destiné à une activité pédagogique (voir fiche pour ce logiciel sur le site du CPTIC, rubrique AMP). Ce logiciel n'est plus suivi par son éditeur actuellement, mais il convient très bien dans le cadre d'une utilisation avec des élèves.

Pour les enseignants extérieurs à Genève qui découvriraient ces pages, une version d'évaluation limitée à 30 jours peut être installée. François Lombard tient ces fichiers disponibles sur un serveur à TECFA.

 
Page suivante