INTRODUCTION

       But

Utiliser le multimédia comme complément au cours
d'allemand.

Les travaux réalisés s'inscrivent dans les priorités suivantes:

  encadrement et participation des élèves;

  différenciation de l'enseignement.

  autonomie de l'élève

  évaluation formative

       Remarques préliminaires

Ce qui ne m'a jamais satisfait dans ma discipline ce sont ces
difficultés qui persistent, que les élèves « transportent » ou
« traînent » d'une année à une autre.

Pour remédier à cette situation il fallait chercher un autre
moyen que ceux habituellement utilisés en classe.

Le multimédia a été pour moi une « aubaine pédagogique »,
un ballon d'oxygène, un nouveau moyen pour faciliter un
apprentissage difficile.

Dans la plupart des cas c'est l'adulte qui décide de ce qui est
bon pour l'enfant.
C'est donc le maître qui propose les activités. Pour ce faire il
dispose de son savoir-faire, une besace pleine d'outils et
d'idées pédagogiques.
Mais nous nous heurtons tout de même à des limites, ...
nos
limites et celles des élèves...

  Faut-il conclure que nous ne pouvons pas faire mieux ?

  Comment aller plus loin ?

  Et si nous quittions pour une fois notre monde d'adultes ?

  Si nous offrions quelque chose qui intéresserait d'abord les
   élèves
(et les adultes qu'en second lieu)?

  En discutant avec les élèves de ce qu'ils aiment faire, on
   aboutit presque invariablement aux jeux sur ordinateur.

  Et pourquoi pas ?

J'ai donc décidé de leur fabriquer des jeux ou des modules
multimédia ludiques, mais naturellement avec un contenu
pédagogique ciblé!

En fait ce qui m'intéresse ce sont les mécanismes que l'on
trouve dans les jeux. 

Les premiers essais avec les modules de "DRACULA"
(les manières de poser des questions en allemand)
présentaient un certain nombre d'aspects pédagogiques,
mais d'autres étaient encore inexploités.

La recherche d'une interactivité plus grande m'a amené à
découvrir un logiciel avec lequel on peut fabriquer des jeux.

Certains adultes sont plutôt surpris de voir un personnage qui
court, qui saute et qui grimpe aux échelles et lorsqu'on joue
soi-même on peut se sentir un peu gauche.

Désolé, ce n'est pas aux adultes que c'est adressé...

Le plus important pour moi était d'entrer dans le monde de nos
élèves.

Et cela a marché, car les élèves ont "reconnu" un système
familier et ils se sont vite sentis dans leur élément. En
plongeant dans l'ambiance ils se sont laissés entraîner dans
le jeu sans s'en rendre compte.

Et au lieu de discuter avec le voisin, ils se sont plus
préoccupés des niveaux à réussir, des points et des bonus
à obtenir, des vies à gérer.

...Ceci tout en travaillant des sujets qu'ils n'aiment pas faire en
classe...

Car il est bien entendu que si d'un côté je leur offre le jeu, de
l'autre ils ont besoin d'en réussir le contenu (l'allemand) pour
passer les niveaux... et continuer à satisfaire leur soif de jouer.

       Moyens utilisés

Générateurs de multimédia:
  Mistral Movie (MacOS 10, WIN)
QuickMedia (MacOS 9-10)
  Macromind Director (MacOS 10, WIN)
  QuickTime (lecture et édition de films, Mac, WIN)
  MacPilot Pro (MacOS 9 seulement)
  Toppics (MacOS 9 seulement)
  Klik and Play (générateur de jeux, MacOS 9 seulement)

Travail du film:
  iMovie (montage vidéo, MacOS 10)
  QuickTime (MacOS 10, WIN)
  Stitcher Express (QTVR, MacOS 10, WIN)

Travail du son:
  Audacity (MacOS 10, WIN)
  QuickTime (MacOS 10, WIN)
  GarageBand (MacOS 10)
  iTunes (MacOS 10,
WIN)

Travail de l'image:
  Graphic Converter (MacOS 9-10)
  Photoshop (MacOS 10, WIN)
  ImageWell (photomontage, MacOS 10)
  iViewMediaPro (catalgueur, MacOS 10, WIN)
  iPhoto (catalogueur, MacOS 10)

Matériel:
Caméra DV
Appareil photo numérique
Téléphone portable
Scanner

       Produits réalisés

Lien vers les productions

        

 

Retour début de page

Home
Accueil
Débuter la visite
Évaluation
Réaction des élèves
Téléchargement