Expérience Benhurst

 

Contexte:

Avec deux groupes d'élèves du Collège Claparède, d'abord la 3MB/4MB (1992-93) puis avec la 3C (1993-94), nous avons procédé à un échange fermé de messages entre les élèves et moi-même.  Pour la première série, je n'ai pas sauvegardé de message, souhaitant garder à l'expérience son aspect d'immédiateté et d'impermanence.   Pour la seconde expérience, nous avons gardé quelques messages pour servir de canevas à une éventuelle expérience future.   Les sujets de discussion avec les élèves étaient fixés par les élèves eux-mêmes;  les règles du jeu, édictés avant le début de l'activité voulant simplement qu'ils me communiquent une question, un commentaire ou une remarque une fois tous les 10 jours .  Je répondrais à leur question, en leur corrigeant leur anglais,  s'il y avait lieu.  La longueur de 14 lignes * 40 caractères permis par le Vidéotex leur imposait la concision sans que nous devions en parler.  Cela devenait donc un exercice de précis writing sans que cela n'ai été dit.

 

 

Thèmes abordés

Déroulement de l'expérience

        Dans le monde de l'enseignement de l'anglais comme Langue Seconde, le principe des Journals est bien connu.   Il s'agit de cahiers tenus par les élèves, avec des messages écrits à la main, des commentaires adressés à l'enseignant, qui répond aux messages des élèves après avoir corrigé la forme du message de ceux-ci.   Les élèves finissent l'année avec un cahier plein dont chaque chapitre, de longueur variable,  a été rédigé en alternance avec le maître.  Il s'agissait de marier ce principe aux nouvelles technologies.

         Par ailleurs, j'ai voulu incorporer le principe des rubriques de l'Agony Aunt, une variante du Courier du Coeur, mais les thèmes abordés ne devaient pas être les problèmes sentimentaux des élèves, mais leurs luttes avec la concordance des temps, leur recherches sur l'utilisation correcte des faux amis et leurs efforts pour bien remettre en circuit les nouveaux mots appris.  

         En particulier cette année (1993-94), il s'agit également, mais sans le leur dire, d'essayer d'obtenir que ces élèves de 3e Classique, déjà surchargés de travail, et n'ayant que deux heures d'anglais par semaine, soient incités à faire ne serait-ce qu'un peu plus que ce que les misérables deux heures ne nous permettent.  Ces élèves sont à ce régime de 2 heures par semaine pour la troisième année consécutive, ce qui signifie que là où leurs camarades des autres sections ont environ 252 heures-cours d'anglais derrière eux, les 3e Classique n'en ont que 144. Toutes les occasions d'exercer l'anglais sont donc à saisir.   Surtout que nous cherchons aussi à nous préparer à une connexion AT&T (que nous ferons au printemps 1994);
le suivi de ce premier échange devrait les avoir préparés pour le suivi des six semaines intenses d'échanges internationaux.

          Je cherche à maintenir un climat de confiance dans les échanges, répondant très rapidement et franchement à toutes leurs questions.   Pour la correction de leurs erreurs, je leur re-transmets les messages contenant les erreurs, et ils doivent les découvrir eux-mêmes avec comme indication "problème d'accord à la ligne 3; orthographe incorrecte à la ligne 6".  Pour l'instant les élèves ont trouvé sans problème les erreurs contenus dans leurs messages.

 


 

Quelques exemples, non-édités: 

Hello !                                

I've got a question for you  I've seen   a programm on the TV about J.F.Kennedy. Some people said "Jack was ...", and when it was translated, they said "John..."Why do they say Jack in English and  John in French ?                        

See you !

Stéphanie

*************************

 First of all, I have a question to ask you   is really your name Lilliam, or is it a type error?                        

 Then, I would like to tell you that I am very interested in this work with the computer. You told me that a "modem" was

 quite cheap... But do you know exactly the price? And, if I buy a modem, would it be possible for me to have any contact with someone in the other part of the world? Isn't it to expensive, if I can't use the phone of the DIP? If you could s

end me a piece of information about this subject, I would be very happy!

Christophe

***********************

I haven't imagine that the "trims" would be so difficult. I wasn't ready to work as much. Do you think that I must work  

every night ? And if I must do that,need I as well rather prepare my lessons ahead of time?

Jean-Antoine

********************

Hello !                                

I have got a question   when do you give us our tests back ?                    

I think the communication by computer with other people is very interessant,   but could you please give us not too    

much work ?                            

Thank you very much in advance.

Céline

 

Phénomènes observés sur les changements intervenus en classe durant l'expérience

 

               Ce n'est peut-être pas quelque chose de très mesurable, mais les élèves de la 3 MB/4MB étaient très fiers d'avoir une adresse électronique, même locale.   Ils allaient pleins d'importance devant leurs camarades moins "nantis" relever leur courrier chaque fois que l'occasion se présentait.  

               Pour les élèves de 3 C cette année, la fierté est également visible, et après un début un peu pénible pendant lequel ils perdaient chacun à son tour leurs mots de passe, ou oubliaient comment accéder au Vidéotex, l'expérience a l'air d'être bien partie -   Les messages entre les élèves sont un facteur important de cette expérience, avec comme seule règle que les messages doivent   tous être en anglais.  Je n'ai bien évidemment pas d'exemples de ces messages-là, car la boîte aux lettres est personnel et nominative. 

               Nous sommes encore trop dans l'expérience pour juger des phénomènes ou des changements - le principe d'Eisenberg joue contre nous pour l'instant.

 

 

Et après?

 

Comme je l'ai dit plus haut, il s'agit de préparer ces élèves à une expérience de télécommunication  internationale avec le réseau AT&T.  Mais au-delà de cette préparation, il s'agit de les familiariser avec la notion de télématique, de courier informatique, et cela dans une perspective plus large d'éducation au monde moderne.

 

 


Mes coordonnées:

 

                                                                  Lilliam Hurst

                              Collège Claparède                           Centre Informatique Pédagogique

                              61, ch. du Fossard                             2-4 rue Théodore-de-Bèze

                              1231 Conches                                    Case postale 3144

                              Suisse                                                  1211 Genève 3

 

                              Téléphone: ++ 41 22 347-6677       Téléphone:  ++ 41 22 388-3302

                              Fax:               ++ 41 22 346-0565     Fax:              ++ 41 22 388-3301

 

                              BAL EDU:   <lilliam.hurst@edu.ge.ch >  E-MAIL (personnel):  lilliam.hurst@bluewin.ch  

 

 

 

Last re-read (and slightly edited) on 16.12.2001