Section 4 - Questionsgénérales de mise en oeuvre

 

Il est clair que tous les pays en voie de développementsouhaiteront adopter un curriculum qui les aide à rejoindrerapidement le niveau des pays plus avancés d'un point de vuetechnologique. Il est cependant important de ne pas brûler lespremières étapes du processus de développement.Dans le cas contraire, une situation de dépendance techniquevis-à-vis d'autres pays pourrait engendrer desrésultats peu souhaitables.

Les instances éducatives devraient être conscientesde ce que les développements relatifs à laprésence de l'informatique dans l'enseignement peuventêtre très rapides, et sont également susceptiblesd'être scindés en phases semblables aux phases dudéploiement des technologies de l'information dans lasociété en général. Les descriptionssuivantes pourront aider à déterminer le niveau dedéveloppement d'un pays donné, afin qu'il puisseentreprendre des actions appropriées. La transition entre lesdifférentes phases est souvent graduelle, mais sil'école et les autorités éducatives se rendentcompte de la manière dont les choses vont progresser, ellesseront à même de planifier leurs actions.

Phase d'automatisation

Seuls quelques ordinateurs, rarement de le dernièregénération et équipés d'imprimanteslentes et de qualité médiocre, sont disponibles pour ungrand nombre d'élèves. Le logiciel est essentiellementconstitué de langages de programmation généraux(Basic, Pascal), d'un logiciel de traitement de textes rudimentaire,d'un gestionnaire de fichiers élémentaire etéventuellement d'un tableur simplifié. Bien souvent,les professeurs ne disposent que de peu de possibilités deformation et d'un soutien extérieur limité et lesécoles ne comptent généralement qu'un seulenseignant spécialisé. Les ordinateurs sont la plupartdu temps regroupés dans une salle spéciale ou encorerépartis en un seul exemplaire par classe. Lesélèves n'ont pas été en contact avec lesordinateurs auparavant et leurs habiletés en matière dedactylographie sont pauvres, voire nulles. L'informatique faitgénéralement l'objet d'un cours distinct et nebénéficie que d'une intégration limitéedans d'autres disciplines.

En termes de programme scolaire, il faut se contenter à cestade d'aborder les unités sur la programmation et cela pourcertains élèves uniquement, et celles sur les effetssociaux découlant de l'introduction de systèmesautomatisés. Les ressources demandées par lesunités d'alphabétisation informatique ne serontpeut-être pas disponibles ici.

Les documents de l'IFIP proposant des lignes de conduite surl'intégration des technologies de l'information dansl'éducation (Voir annexe 5) donnentdes conseils pratiques quant à la planification de latransition entre la phase d'automatisation et la suivante, àsavoir, la phase d'informatisation.

Phase d'informatisation

Les écoles sont devenues des lieux d'utilisation importantsd'ordinateurs personnels et la plupart des disciplines ontcommencé à intégrer des élémentsrelevant des technologies de l'information comme soutien àl'apprentissage ou dans le contenu même de leur programme. Ilexiste des politiques nationales et régionales pourévaluer et dispenser du matériel et des logiciels etles informations à propos des systèmesinformatisés et de leurs applications circulent sans peine.

La caractéristique principale de la phase d'informatisationdans le monde éducatif est l'interaction existant entrel'organisation de l'enseignement et les technologies del'information. Dans la phase d'informatisation, l'enseignement semodifie: d'un enseignement centré sur les enseignants, onpasse progressivement à un enseignement centré sur lesélèves et ce, en raison de la pression exercéepar une société qui a besoin de diplômésdisposant de compétences nouvelles. Cette transformation estfavorisée et soutenue par les technologies de l'information.D'autre part, l'accroissement des possibilités techniques etla croissance de l'utilisation des technologies de l'informationpoussent l'organisation éducative dans le même sens. Laphase d'informatisation est caractérisée parl'intégration des technologies de l'information dansl'éducation.

Les institutions scolaires disposent d'un nombre importantd'ordinateurs, répartis dans toute l'école etaccessibles à leurs élèves. Ces ordinateurs sontintégrés à un réseau local et se voientdotés d'imprimantes et de dispositifs de stockage. Toute unesérie de logiciels d'application évolués sontà la disposition des élèves. Le personnel, lesprofesseurs et les gestionnaires utilisent les ordinateurs dans leursactivités. Un service d'aide et de maintenance estégalement assuré par des spécialistes. Plusieursprofesseurs dans l'école sont des spécialistes del'enseignement assisté par ordinateur de leurs disciplines.Les élèves ont peut-être déjàacquis des compétences en informatique, soit àl'école, soit à domicile. L'informatique est en grandepartie intégré à d'autres disciplines.

Le programme de l'enseignement secondaire comprend maintenant unealphabétisation informatique pour la majorité desélèves, ainsi que l'utilisation dans d'autres cours delogiciels d'application comme aussi des méthodes et techniquesde l'informatique, telles que la programmation.

De plus amples informations concernant d'éventuelsproblèmes et les solutions pour y remédier au cours decette phase d'informatisation sont disponibles dans"Intégration des TI dans l'éducation", fascicule de lasérie des documents de l'IFIP proposant des lignes de conduitepour une saine pratique. (Voir l'annexe 5).

Phase de communication

Pour le moment, la phase de communication n'apparaît queprogressivement dans des expériences et des étudesisolées. Nous ne savons pas encore précisémentdans quelle mesure le monde de l'éducation sera touché.Cependant, cette phase sera caractérisée parl'intégration complète des technologies del'information dans la gestion et l'organisation de l'enseignement, etpar l'utilisation de réseaux d'ordinateurs pour lacommunication et la collaboration entre leurs utilisateurs, àla fois au sein des écoles et dans des organisationsextérieures.

A l'école, professeurs et élèves serontreliés en réseaux informatiques. Le programmed'études du secondaire comprendra une alphabétisationaux technologies de l'information, plus étendue et plusprofonde qu'une simple initiation à l'utilisation des seulsordinateurs. Ces technologies de l'information seront totalementintégrées au processus d'apprentissage. L'utilisationde ces technologies sera également pleinementincorporée aux différents cours, et ces outils serontutilisés de manière créative et avancéesur la base de méthodes de modélisation et detechniques issues de l'informatiques. On trouvera égalementune initiation facultative à l'informatique orientéevers ses applications.

 

Evolution des technologies del'information et éducation

Phase d'automatisation

Phase d'informatisation

Phase de communication

 

Savoir ...

Architecture d'un système informatique;

Traitement formel;

Histoire de l'informatique et des technologies de l'information.

Quels outils pour quels types de tâches ?

(Beaucoup d'opérations, avec leurs caractéristiques propres sont cachées sous les interfaces utilisateur; nous passons d'un monde analogique à un monde digital: horloge, téléphone, CD,...)

Architecture des réseaux

 

Faire ...

Editeur de texte, compilateur;

Environnement classique de programmation.

interfaces variées (langages);

des outils (trait. de texte, tableur,...) à utiliser de manière créative et raisonnée

Recherche et extraction d'informations;

Collaboration.

 

Faire faire ...

Algorithmique;

Programmation procédurale;

Logo;

Robotique.

Macros (programmation par "enregistrement")

Programmation à l'aide des traitements de texte, tableurs,...

Processus orientés objet.

 

Caractéristiques essentielles

Pas d'utilisation personnelle;

Les tâches doivent être programmées à l'avance et non gérées à travers un dialogue.

Utilisateur isolé

Tâches gérées à travers un dialogue;

Utilisation d'outils.

Integration;

Partage des ressources;

Fin de l'ordinateur personnel.

 

Autres considérations pratiques

Le cours d'informatique est avant tout un cours pratique. Lameilleure façon d'acquérir des compétences eninformatique consiste à utiliser des ordinateurs; lesconnaissances en informatique s'acquièrent plus efficacementau sein d'un environnement permettant la pratique.

Cela pose problème quand la quantité dematériel disponible pour les cours d'informatique estlimitée, mais il est cependant important d'adopter unestratégie d'implantation qui tienne compte de lanécessité de travaux pratiques et qui permettel'acquisition, la gestion et la maintenance de matérielinformatique.

Si le matériel est limité, chaque professeurd'informatique devrait avoir accès à cematériel, de préférence avant de leprésenter à ses élèves. Ceci devrait depréférence se faire dans le cadre d'une formation enbonne et due forme, afin que les professeurs se familiarisentdavantage avec l'informatique et sa pratique. De nombreux enseignantsinventifs trouveront alors des moyens de compenser ce manque dematériel accessible aux élèves en attendant quela situation s'améliore. Il faut insister sur lanécessité de disposer d'un matérielconvenable : c'est là une des conditions à remplirpour les écoles qui souhaitent entrer dans la phased'informatisation.

Les unités du programme fournissent des exemplesd'applications qui aident contextualiser les objectifsdéfinis. Les pays ne seront pas tous en mesure de mettre enpratique l'ensemble des suggestions, mais il est souhaitable que lesprofesseurs soient à même de proposer des exempleséquivalents mieux adaptés à la culture età l'expérience de leurs propres élèves.

Centres de ressources

Plusieurs pays, dans lesquels l'informatique a étéintroduite avec succès, ont créé des centres deressources chargés de la formation initiale des enseignants,de l'acquisition, de l'évaluation et de la distribution deslogiciels et du matériel; et de la préparation, de lamise au point, de l'édition et de la distribution dematériaux didactiques à destination des professeurs etdes élèves, et cela en associant autant que possibleles enseignants aux étapes de mise au point etd'évaluation.

Ces centres de ressources peuvent être nationaux ou locaux.Ils constituent un investissement rentable au début del'introduction d'un programme d'informatique et peuvent maintenir unsoutien permanent pour les professeurs au fur et à mesure quela technologie évolue et que le pays progresse vers la phasede communication. Un autre exemple probant est celui de lafacilité de communication via le courrier électroniqueentre l'enseignant et le centre de ressources qui permet une miseà jour des compétences et des connaissances sans avoirà se libérer des cours ou à assumer lecoût du voyage.

En dépit des difficultés que les professeurspourront rencontrer lorsqu'il décideront d'utiliser leprogramme proposé, ils peuvent se sentir encouragés parl'enthousiasme dont font souvent preuve les élèveslorsqu'il est question d'apprendre l'informatique. Le sujet estd'actualité, étroitement lié au monded'aujourd'hui et de demain, et son étude assurera auxélèves une formation idéale pour jouer avecassurance un rôle clé dans la société dedemain. Les professeurs apprécieront le défi personnelque constitue l'enseignement de l'informatique et pourront rapidementcompter sur la motivation de leurs élèves

 

Etapes de mise en oeuvre à

Initiale

Deuxième

Troisième

Avancée

Matériel insuffisant;

Peu d'enseignants formés;

Quelques pionniers enthousiastes

Pas de diplômés en informatique

Plus de matériel;

Formation continuée des enseignants (1 par école);

Pas de diplômés en informatique

Plus de matériel;

Plus d'enseignants formés;

Peu de diplômés en informatique

Plus de matériel, plus sophistiqué

La plupart des enseignants sont à l'aise avec l'ordinateur;

Plus de diplômés en informatique

Degré inférieur

du secondaire

Tous les élèves

Module principal

Unités P1 - P10

Tous les élèves

Module principal

Unités P1 - P10

Tous les élèves

Module principal

Unités P1 - P10

12 - 16 ans

Tous les élèves

Module facultatif

Unités F1 - F3

Tous les élèves

Module facultatif

Unités F1 - F3

Certains élèves

Module de programmation

Unités Pr 1 - Pr 2

Degré supérieur

du secondaire

La plupart des élèves

Module principal

Unités P1 - P10

Tous les élèves

Module facultatif

Unités F1 - F3

Tous les élèves

Module optionnel général

Unités Op1 - Op 11

La plupart des élèves

Module optionnel général

Unités Op1 - Op 11

16 - 19 ans

Certains élèves seulement

Module facultatif

Unités F1 - F3

La plupart des élèves

Module optionnel général

Unités Op1 - Op 11

Certains élèves seulement

Module de programmation

Unités Pr 1 - Pr 2

Certains élèves seulement

Modules avancés

Unités GS 1 - GS 3

Certains élèves seulement

Module de programmation

Unités Pr 1 - Pr 2

Unités PS 1 - PS 3

Obtention de crédits pour le supérieur

La programmation est réservée au supérieur

Les élèves abordent le supérieur avec quelque expérience de la programmation

Les élèves abordent le supérieur avec quelque expérience de la programmation

Certains élèves peuvent obtenir des crédits pour leurs études supérieures

Uneillustration de la manière dont les diverses unitéspeuvent être introduites au cours du temps, au fur et àmesure que les ressources et les équipements deviennentdisponibles

 

Retour au sommaire