Et Dieu créa l'Internet


 
Auteur : Christian Huitema
Editeur : Eyrolles, Paris, 1995
ISBN 2-212-08855-8

4e de couverture

Verve, humour, impertinence : le récit de la genèse de l'Internet sous la plume de Christian Huitema vaut le détour. En point d'orgue à cette épopée, l'adoption au printemps 1995 de la technologie qui permettra à l'Internet d'évoluer allégrement vers les mille milliards de machines connectées ! Des ordinateurs, bien sûr, mais aussi, dans un futur proche, les téléviseurs et les téléphones, les machines-outils ou les grille-pain électriques !

Président de l'Internet Architecture Board, l'organisme qui supervise l'évolution technologique du Réseau, Christian Huitema a l'enthousiasme communicatif quand il nous parle du courrier électronique, l'E-mail, qui relie déjà entre eux trente millions d'internautes, ou des fameux serveurs Web, équivalents de notre Minitel à l'échelle planétaire, avec en prime le son, l'image, la vidéo, et bientôt, pourquoi pas, les odeurs et la sensation du toucher !

Riche en anecdotes inédites sur les aventuriers de l'Internet ou autres Hackers, ce livre apporte un éclairage très personnel, volontiers iconoclaste, sur les thèmes de la sécurité du réseau et de son exploitation commerciale.

La dernière page achevée, le plaisir de la lecture laisse la place à une soudaine excitation. Mille idées se bousculent. Un nouveau champ de créativité, d'ouverture sur le monde, s'offre à nous.

Christian Huitema. Breton. 42 ans. Polytechnicien. Ingénieur pendant cinq ans à la SEMA.
Reprend ses études (doctorat) et s'oriente vers la recherche en informatique et télécoms en rejoignant le CNET. Participe à des projets de transmission par satellites, au développement de Transpac et de la messagerie X.400. Fait partie de l'équipe qui réalise la première connexion Internet en France.
Entre à l'INRIA (Sophia Antipolis) comme directeur de recherche en 1986. Premier étranger à être admis en 1991 au sein de l'Internet Activities Board (IAB), organisme qui supervise l'évolution technologique de l'Internet, jusqu'alors 100 % américain. Elu président de l'IAB en avril 1993.

Extraits cités : pages 33, 34, 46, 66, 71, 72, ,120, 121, 125, 158, 159, 160, 180, 181, 183, 184.