L'écho des puces
Raymond Morel
directeur du CPTIC

  

La Suisse et la société de l'information

Le Conseil fédéral a décidé, le 28 février 1996, d'instituer un Groupe de Réflexion, indépendant de l'administration, chargé d'étudier ce thème. Le rapport de 85 pages qui a suivi a été publié en juin 1997.

(http://www.intro.ch/groupedereflexion/fr/)

 

Dans l'annexe 1, les mesures proposées concernant le chapitre 7 Education sont intéressantes à plus d'un titre et correspondent à l'effervescence de ces dernières semaines et de ces prochains mois (mesures d'impulsion en vue).

Mesures

Destinataires

Créer des conditions adéquates (organisation et planification) pour une promotion ciblée des NTIC à tous les niveaux de formation

Préparer une infrastructure moderne à tous les niveaux de formation

Concrétiser les stratégies de développement et la coordination des canaux de formation nécessaires à tous les niveaux et dans le domaine postgrade


Déterminer les besoins de formation de la main-d'œuvre active, et créer les modules de formation modulaires adéquats

Créer les bases pour l'utilisation quotidienne des NTIC dans les écoles primaires et développer les séquences de formation correspondantes

Créer les conditions pour les formations liées aux NTIC, et pour utiliser les NTIC dans les gymnases et les écoles professionnelles

Formation et perfectionnement du corps enseignant selon le niveau de leur établissement de formation (qualifications techniques et pédagogiques)

Créer des structures propices au développement des capacité interdisciplinaires de recherche et de développement

Former des généralistes et des spécialistes dans le domaine des NTIC au moyen de cycles d'étude orientés vers les applications et de diplômes postgrade correspondants.

...

Confédération, cantons, communes

Confédération, cantons et communes


DFI, Groupement de la science et de la recherche, Conférence des universités suisses, Conférence cantonale des directeurs de l'instruction publique (CDI), OFIAMT

Institutions publiques et privées de formation continue et de perfectionnement professionnel


Communes, cantons



Cantons, institutions de formation



Cantons, institutions de formation et de perfectionnement des enseignants, hautes écoles


Cantons, hautes écoles



Hautes écoles, écoles professionnelles, OFIAMT

Entre juin 97 et juin 98, le Conseil fédéral a publié un communiqué de presse le 18 février 1998 sur la

Stratégie du Conseil fédéral pour une société de l'information en Suisse

http://www.admin.ch/bakom/news/pm_stratInfosoc_f.htm

Le Conseil fédéral, considérant que la promotion de la société de l'information en Suisse est une priorité, a défini une stratégie pour sa mise en œuvre. Cette stratégie est axée sur quatre principes et neuf mesures concrètes dont l'application est confiée aux organes fédéraux.

S'inspirant de divers travaux exploratoires réalisés en Suisse et à l'étranger, le Conseil fédéral a défini sa stratégie, axée sur les quatre volets :

1. Tous les habitants doivent avoir un accès équitable aux nouvelles techniques d'information et de communication ;
2. Le savoir-faire lié à ces techniques est un élément fondamental de la vie quotidienne et doit être servi par des programmes de formation professionnelle et continue ;
3. La société de l'information doit éclore grâce à un régime de libre concurrence et à l'esprit d'initiative, l'Etat veillant à ce qu'elle se développe en harmonie avec les contraintes sociales ;
4. Il convient de promouvoir la confiance dans les nouvelles techniques d'information et de communication. Il s'agit de gérer de manière responsable l'évolution de ces technologies, de garantir les droits fondamentaux et les droits de l'homme, et d'appliquer la loi.

A ces principes s'ajoutent neuf mesures concrètes que les organes fédéraux compétents seront chargés de mettre en œuvre, et qui concernent notamment les domaines suivants : enseignement (concentration des moyens sur l'infrastructure des écoles, la compétence des enseignants ou de nouvelles méthodes didactiques), commerce et contacts administratifs par voie électronique (signature numérique, confidentialité), nouvelles formes de culture (multimédia et possibilités interactives, accès informatisé aux bibliothèques et aux musées), adaptation du cadre juridique (droit du travail, des assurances sociales, d'auteur et protection des données), sans oublier l'accompagnement et la coordination dans l'administration des activités de la Confédération liées aux techniques de communication.

Ces deux derniers aspects seront traités durant les deux prochaines années par le « Groupe de coordination de la société de l'information », un comité supra-administratif. Il disposera d'un organe de soutien intégré à l'Office fédéral de la communication (OFCOM), qui servira également de bureau de contact et d'information pour toute demande émanant des autorités fédérales, des particuliers ou d'autres milieux intéressés en Suisse et à l'étranger.

Le rapport du Groupe de réflexion sur la Suisse et la société de l'information ainsi que la stratégie du Conseil fédéral peuvent être consultés à l'adresse Internet http://www.admin.ch/bakom

18 février 1998

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
Service de presse

Renseignements
M. Matthias Ramsauer
Office fédéral de la communication, DETEC
tél. 032/327.55.10

[Réd.: dans le contexte ci-dessus, les articles décrits aux pages 36 et 40 mettent en évidence des contributions et des efforts qui s'inscrivent aussi dans un cadre plus large]

retour sommairearticle suivant