Utilisation d'un logiciel de mathématique dans un cours de math. appliquées

CHGE

CHGE003


Résumé, summary

La discipline mathématiques appliquées est une nouvelle discipline dont les objectifs sont la découverte des notions mathématiques à l'aide de l'informatique, l'utilisation de logiciels spécifiques pour résoudre les problèmes faisant appel aux mathématiques, les méthodes de résolution de problèmes, en particulier les méthodes algorithmiques. Pour atteindre ces objectifs, le logiciel MATLAB a été choisi. Il a l'avantage d'être un laboratoire de calcul matriciel, un outil de programmation et un outil de représentation graphique de qualité. L'élève travaille de la façon suivante : confronté à un problème, il se documente, il utilise les outils de programmation de MATLAB pour se faire une idée de la solution et tente de découvrir des lois ou solutions plus générales en rapport avec le cours de mathématique. Le cours de mathématiques appliquées dure deux ans, à raison de deux heures par semaine, pendant lesquels l'élève découvre des notions d'analyse numérique, de statistique, de représentation dans le plan et dans l'espace, etc. A la fin de la formation, chaque élève (ou paire d'élèves) présente un travail mené depuis l'énoncé du problème, la recherche de documentation, jusqu'à sa réalisation informatique.

Discipline, subject :

mathématiques Mathematik mathematics matematica

Public :

postobligatoire Weiterführende Schulen upper high school postobligatorio

Contacts :

Roux, Jean-Bernard

Service d'études et de conseils en informatique de l'ens. secondaire, Rue Th.-de-Bèze 2-4, CP 3144
1211
GENEVE 3

Tel : (022) 388.33.02
Mail :
Fax : (022) 781.03.50


Pédagogie, pedagogy :

la démarche adoptée pour découvrir les notions mathématiques est la suivante : au travers de l'emploi du logiciel, les élèves découvrent les notions et appliquent de façon concrète les notions théoriques vues dans les cours de mathématique traditionnelle.

Apprentissage, learning :

chaque élève disposant d'un PC et du logiciel progresse de façon autonome et est sans cesse confronté aux corrections d'erreurs (auto-évaluation).

Enseignement, teaching :

l'enseignant doit gérer le travail de plusieurs élèves qui progressent de façons différentes et susciter des recherches dans les domaines qui les intéressent. Il a plus un rôle de guide que de précepteur.

Technique :

les élèves sont confrontés à un logiciel en anglais dont les notations ne sont pas conformes à celles qu'ils connaissent dans les cours scientifiques. Ils doivent également maîtriser la programmation.

Société, society :

un travail de fin de formation est exigé de la part des élèves et une collaboration étroite doit être envisagée, parce que les travaux se font par paire. Un travail d'information et de documentation auprès d'autres collègues enseignants peut également être envisagé.

Culture :

les élèves découvrent, au travers de cette utilisation de l'informatique, des possibilités nouvelles dans leurs travaux scientifiques. En effet, l'informatique fait partie, pour une bonne part, de la culture dans les domaines qui font appel à des notions scientifiques.

Institution :

la seule façon d'atteindre les objectifs du cours de mathématiques appliquées est de disposer d'une salle parfaitement équipée, disponible exclusivement pour cette formation à des horaires fixes. C'est une des raisons qui a milité en faveur de la définition d'une discipline "mathématiques appliquées" à part entière et non une utilisation ponctuelle des outils informatiques dans un cours de mathématique.

Logistique :

R.A.S.

Remarques, remarks :