Présentation du didacticiel de langues "TEXTPLAY"

B

B014


Résumé, summary

Le didacticiel CONTEXT est particulièrement adapté à la révision d'un texte ou d'un dialogue. Il oblige l'élève à se poser des questions, à effectuer un travail actif de recherche sur le vocabulaire, la syntaxe, les idées du texte. Son utilisation est optimale après que le texte ait été expliqué et exploité oralement en classe, et est particulièrement apprécié des élèves en tant que préparation à un test. Observations pratiques en situation d'apprentissage Concrètement, un texte commençant par: Have you ever wondered what it is like in a spaceship ? When you try to cut the food, it flies away. (...) apparaîtra (après une séance de lecture/révision dont le professeur ou l'élève peut régler la longueur) comme ceci: ---- --- ---- ------------ -- -- ---- -- - --------- ? ---- --- --- -- --- --- ----, -- ----- ----. (...) L'élève doit alors reconstituer le texte original. J'ai observé que les élèves procèdent généralement de cette façon: - d'abord, ils introduisent quelques mots-clés dont ils se souviennent. Ceux-ci, s'ils sont bien orthographiés, s'inscrivent à leur place dans le texte. - l'élève recherche ensuite la présence de mots grammaticaux communs à presque tous les textes ( the, a, an, is, are, has, and, not, ...). En frappant "the", tous les articles définis du texte s'inscrivent à leur place. - puis il fait souvent usage d'une possibilité du logiciel qui permet de repérer les mots contenant des préfixes ou des suffixes, par exemple les mots du texte se terminant en '-ing' (en frappant '+ing') ou en "-ed", (en frappant '+ed'), les mots commençant par tel ou tel préfixe couvrant ('UN+', 'RE+' ...), etc... Seuls les préfixes et suffixes "d-" s'inscrivent à leur place sur l'écran, l'élève doit encore trouver le reste du mot. - commence alors, à partir de ce canevas (mots-clés, mots grammaticaux, quelques préfixes et suffixes), la reconstitution du texte lui-même. (cf remarques) En suivant souvent l'ordre logique des mots, l'élève fait appel non seulement à sa mémoire, mais aussi à ses connaissances en syntaxe et vocabulaire, à sa logique et à sa compréhension des idées de la phrase et du texte pour compléter les blancs. Le reste ne sera généralement complété qu'après un ou deux retours au texte ('* TEXT'), que l'élève peut relire à son aise sur l'écran avant de reprendre son travail là où il l'avait laissé. Ouverture du logiciel à d'autres langues Notons aussi l'existence de la disquette "CAMBRIDGE ENGLISH COURSE - Software Pack 1 - TEXTPLAY" qui contient des dialogues et textes tirés du Cambridge English Course 1. Il est d'autre part très important de savoir que le programme fonctionnera tout aussi bien si l'enseignant y introduit des textes en néerlandais ou en allemand. Seules les instructions de départ (maîtrisées par l'élève et donc inutiles après 3 minutes de manipulation) restant en langue anglaise. Variations dans l'organisation du travail des élèves Dans le cas où les élèves disposent chacun d'une machine, ils pourront progresser à leur rythme, les plus rapides pouvant manipuler le même texte une seconde fois par le biais des logiciels "HOTLINE" ou "SPACE OUT" (ce dernier offrant un aspect plus ludique) ou revoir un texte antérieur ou encore se voir "récompenser" par l'un ou l'autre jeu éducatif. Si toutefois plusieurs élèves travaillent autour de la même machine, les discussions iront bon train quant au choix de tel ou tel mot, orthographe, etc...

Discipline, subject :

anglais Englisch English Inglese english language

Public :

cycle d'orientation Sek I, BWK lower high school ciclo d'orientamento postobligatoire Weiterführende Schulen upper high school postobligatorio formation d'adultes Erwachsenenbildung adult education formazione degli adulti

Contacts :

Vause, Philippe

Institut Saint-Joseph, Rue Mazy, 22
B-5100
JAMBES(BELGIQUE)

Tel :
Mail :
Fax :


Pédagogie, pedagogy :

Textplay est un logiciel qui est composé de 3 didacticiels: Context (reconstruction de textes dont les mots ont été supprimés et remplacés par des traits), Hotline (remise des lignes du texte dans le bon ordre) et Space out (replacer la ponctuation, les blancs entre les mots et les majuscules) et un programme-auteur Textwriter (permet au professeur d'entrer ses propres textes ou dialogues). Le programme de base du didacticiel comprend une série de 30 textes de genres et de difficultés divers (elementary, intermediate, advanced), mais son intérêt réside surtout dans la possibilité pour le professeur d'entrer ses propres textes par le biais du programme TEXTWRITER. Dans ce cas, l'enseignant pourra éventuellement transformer cet exercice très ouvert en un exercice de drill de structures nouvelles. Objectifs annoncés par les auteurs: "Practise language and develop language skills through work and texts".

Apprentissage, learning :

Les activités d'apprentissage sollicitées par le logiciel sont: la mémorisation, la manipulation de mots et de phrases, l'analyse, ...

Enseignement, teaching :

Les opérations d'enseignement privilégiées: la révision de textes, dialogues, ..., vus en classe: vocabulaire (et orthographe), syntaxe, idées, ... Individualisation de la progression de l'élève, grâce à l'ordinateur.

Technique :

Auteur du logiciel: Simon FENN Maison d'édition: Cambridge ELT Software. Type d'ordinateur: PC ou compatible; moniteur couleur préférable; DOS 2.0 et postérieurs.

Société, society :

Appréciation des élèves: les élèves estiment très profitable ce travail interactif et précis.

Culture :

Institution :

Nécessité de disposer d'une classe d'informatique et d'un ordinateur par élève

Logistique :

Remarques, remarks :

Un mode "trace" pour l'analyse a posteriori des difficultés individuelles: Signalons encore la présence de la commande '* LIST' qui permet au professeur de visualiser la liste des essais infructueux de l'élève (mots absents du texte, mal orthographiés, ...). ....... J'ai observé que les élèves procèdent généralement de cette façon: - d'abord, ils introduisent quelques mots-clés dont ils se souviennent. Ceux-ci, s'ils sont bien orthographiés, s'inscrivent à leur place dans le texte. - l'élève recherche ensuite la présence de mots grammaticaux communs à presque tous les textes ( the, a, an, is, are, has, and, not, ...). En frappant "the", tous les articles définis du texte s'inscrivent à leur place. - puis il fait souvent usage d'une possibilité du logiciel qui permet de repérer les mots contenant des préfixes ou des suffixes, par exemple les mots du texte se terminant en '-ing' (en frappant '+ing') ou en "-ed", (en frappant '+ed'), les mots commençant par tel ou tel préfixe couvrant ('UN+', 'RE+' ...), etc... Seuls les préfixes et suffixes "d-" s'inscrivent à leur place sur l'écran, l'élève doit encore trouver le reste du mot. - commence alors, à partir de ce canevas (mots-clés, mots grammaticaux, quelques préfixes et suffixes), la reconstitution du texte lui-même. En suivant souvent l'ordre logique des mots, l'élève fait appel non seulement à sa mémoire, mais aussi à ses connaissances en syntaxe et vocabulaire, à sa logique et à sa compréhension des idées de la phrase et du texte pour compléter les blancs. Le reste ne sera généralement complété qu'après un ou deux retours au texte ('* TEXT'), que l'élève peut relire à son aise sur l'écran avant de reprendre son travail là où il l'avait laissé. Ouverture du logiciel à d'autres langues Notons aussi l'existence de la disquette "CAMBRIDGE ENGLISH COURSE - Software Pack 1 - TEXTPLAY" qui contient des dialogues et textes tirés du Cambridge English Course 1. Il est d'autre part très important de savoir que le programme fonctionnera tout aussi bien si l'enseignant y introduit des textes en néerlandais ou en allemand. Seules les instructions de départ (maîtrisées par l'élève et donc inutiles après 3 minutes de manipulation) restant en langue anglaise. Variations dans l'organisation du travail des élèves Dans le cas où les élèves disposent chacun d'une machine, ils pourront progresser à leur rythme, les plus rapides pouvant manipuler le même texte une seconde fois par le biais des logiciels "HOTLINE" ou "SPACE OUT" (ce dernier offrant un aspect plus ludique) ou revoir un texte antérieur ou encore se voir "récompenser" par l'un ou l'autre jeu éducatif. Si toutefois plusieurs élèves travaillent autour de la même machine, les discussions iront bon train quant au choix de tel ou tel mot, orthographe, etc.