Retour au Sommaire principal

Consulter le web avec ses élèves

Utilisation pédagogique de l’internet en classe


par Jean-Claude Domenjoz

La recherche d’information, son traitement et l’analyse critique qui doit en être fait, puis sa communication, occupe une place de plus en plus importante dans le travail scolaire. La maîtrise de l’information, sous toutes ses formes, est devenue pour l’élève un enjeu capital pour la construction de ses savoirs et, partant, de son autonomie. Or, depuis peu de temps, les moyens disponibles à l’école se sont enrichis de l’accès à l’internet. Une quantité gigantesque d’information se trouve désormais à disposition sur le web.
Cependant, l’utilisation de ces nouvelles ressources accessibles en ligne ne va pas sans poser de nombreux problèmes inédits aux enseignants. Les difficultés fréquemment mentionnées par les formateurs en ce qui concerne l’utilisation du Web en classe se rapportent, en particulier, à la recherche d’information. Comment contrôler les pages consultées par les élèves ? Comment éviter qu’ils ne se perdent ? Comment prévenir de mauvaises rencontres ? En somme, comment guider efficacement leur activité de recherche ?
La voie assurément la plus prometteuse consiste à limiter le domaine de consultation, c’est-à-dire à sélectionner des pages et des sites, à les organiser et les présenter, sans oublier le plus important, donner des consignes de travail claires. La préparation d’une activité d’apprentissage faisant appel aux ressources du web se prépare, comme toute autre leçon !

Etendue du domaine de consultation
L’activité de consultation de documents suppose de réaliser une recherche, même très limitée. Nous voulons ici mettre en évidence que l’autonomie de l’élève lors de son activité de recherche est en partie déterminée par l’étendue du domaine de consultation auquel il a accès et par les moyens de recherche disponibles. On peut distinguer quatre domaines :

Domaine Moyens de recherche

la PAGE logiciel de navigation
recherche sur n’importe quelle page
le SITE fonction offerte par l’éditeur du site
exemple, un organe de presse :
Le Monde
la SÉLECTION de pages ou/et sites choix du formateur
exemple : une fiche de devoir (pdf, env 12 k)
le WEB l’annuaire
exemple : Yahoo
le moteur de recherche
exemple : Google
les métamoteurs et logiciels ou services de recherche documentaire
exemple : Copernic

Présentation de la sélection de liens
La saisie de l’adresse d’une page web (ou URL, Uniform Resource Locator) dans la zone prévue à cet effet du navigateur est extrêmement fastidieuse, c’est pourquoi on évitera de donner des listes d’adresses imprimées. La mise à disposition des élèves de pages ou/et sites peut se faire par de multiples moyens que l’on peut classer en trois ensembles :

  • Bureau : une série de signets (nommés aussi favoris, bookmarks) rassemblés dans un dossier enregistré sur un disque. La réalisation est rapide est simple, mais présente l’inconvénient majeur de ne pas pouvoir être accompagnée de commentaires et consignes.

  • Navigateur : une liste de signets regroupés dans le menu ad hoc. Mêmes avantages et inconvénients que ci-dessus avec un désavantage supplémentaire dû aux manipulations nécessaires pour effectuer l’installation sur plusieurs postes de travail.

  • Document : par exemple, un document réalisé avec un traitement de texte comportant des liens hypertextes cliquables (logiciel Word ou Appleworks – Clarisworks). Les liens sont des dispositifs permettant au lecteur de consulter directement par un simple clic un document du web. Ceux-ci peuvent être associés à une portion de texte, une image, un objet graphique ou une zone de l’écran. Ce moyen offre de nombreux avantages, en voici quelques-uns des plus importants.

Réalisation d’un document avec un traitement de texte
La plupart des logiciels de traitement de texte permettent maintenant d’incorporer dans le document des liens hypertextes activables par le lecteur. La réalisation d’un tel document informatique offre l’immense avantage de permettre de présenter un contenu très élaboré comportant du texte, des images, des sons et des séquences vidéo ainsi que des liens vers des sites soigneusement sélectionnés. L’enseignant a la possibilité de contextualiser les liens par un apport d’information, un commentaire, des consignes, tout en pouvant bénéficier des riches possibilités de présentation (mise en page, typographie) que permet cette catégorie de programmes. En outre, le document informatique remis à l’élève peut aussi permettre de recueillir le travail de l’élève dans le document informatique lui-même, par exemple les renseignements collectés ainsi que ses commentaires. Dans le cas du travail préparatoire à une recherche, on peut envisager de demander à l’élève de copier et de coller dans le document qui lui a été remis l’adresse des pages que celui-ci se propose d’utiliser et de leur appliquer la fonction de lien hypertexte de sorte que l’enseignant puisse aisément suivre son travail en consultant directement les documents choisis. Lorsque cela est pertinent, des images et des sons pourraient aussi être copiés ou “pointés” par des liens hypertextes. Des séquences vidéo numérisées pourraient aussi être liées au document, voire des émissions de radio ou de télévision en ligne (archives ou flux)…
On voit que l’utilisation de documents réalisés avec un traitement de texte offre de nombreuses possibilités d’usage pédagogique pour accompagner la consultation du web de ses élèves.


Un exemple de consultation guidée
Comme exemple concret, nous vous proposons une fiche utilisée dans le cadre du cours de communication de la maturité professionnelle artistique (MPA) postCFC de l’Ecole d’arts appliqués. Les élèves sont titulaires du Certificat fédéral de capacité attestant des compétences professionnelles dans un métier. Ce thème de travail permet de mettre en évidence des pratiques et les rapports de force à l’oeuvre dans le champ médiatique. Une des parties du programme de ce cours de communication porte sur l’étude des différents types d’action de publicité et des moyens utilisés pour influencer les jugements et les attitudes du public. Il nous a paru important de mettre à disposition des élèves des documents originaux et de guider leur travail en évitant les écueils liés à la recherche d’information sur le web. A titre d’exemple, la recherche de “directive télévision sans frontière” sur le moteur de recherche Google a donné 1920 adresses !

 

[Le regard de l'autre] [Champs scolaire et médiatique] [L'image fixe] [L'image filmique et le son] [Les médias] [L'internet et le multimédia]
[Voyons voir][Le dispositif de formation] [Références] [Séquences d'enseignement] [Contacts] [Le site] [Recherche]