Retour au Sommaire principal
Claudia Schiffer fait grincer des dents féministes

par Didier Estoppey

Cet article, publié dans Le Courrier du 1er juin 2001, est reproduit avec l'aimable autorisation de l'éditeur.

http://www.lecourrier.ch


SEXISME Une enquête est exigée suite à l’usage de photos du top model pour illustrer des propos destinés aux maîtres d’une école professionnelle de Lausanne.

Quel est le rapport entre Claudia Schiffer et les techniques de for-mation professionnelle vaudoises? Pour saugrenue qu’elle puisse paraître au premier abord, la question pourrait bien se retrouver au coeur d’une enquête administrative. C’est en tout cas ce qu’exigent le syndicat SUD et les associations féministes regroupées au sein de la FEMCO. Motif de leur courroux: des transparents utilisés en décembre dernier lors d’une conférence des maîtres de l’Ecole professionnelle commerciale de Lausanne (EPCL). Des supports destinés à sensibiliser les enseignants à la réforme de la formation commerciale de base dans les métiers de la vente. Pour agrémenter des textes plutôt arides, les planches comprenaient, à 12 reprises, des photos de Claudia Schiffer dans des positions multiples, et dans des tenues généralement plutôt légères. «Perpétuer dans un tel cadre le culte de la femme objet est une forme extrême de violence pour la majorité de femmes travaillant à l’EPCL», tonne Françoise-Emmanuelle Nicolet, de SUD. Le syndicat est d’autant plus remonté qu’une majorité du personnel de l’école n’est pas nommée et serait victime de méthodes arbitraires qu’il entend prochainement dénoncer. Mais, pour en revenir aux griefs du jour, le syndicat se demande quelles valeurs transmet aux élèves une école qui se permet de telles dérives sexistes. Et Françoise-Emmanuelle Nicolet de lancer la question: «Une brochure du même goût est-elle en préparation pour les apprentis?»

MENACE DE PLAINTE PÉNALE

Professeur d’études de genre à l’Université de Lausanne, Patricia Roux trouve la question d’autant plus pertinente que, selon des théories récentes en sociologie de l’éducation, le curriculum caché (les valeurs, les rôles sociaux) est aussi important que le curriculum formel. «Ce type de comportement est la porte ouverte au harcèlement sexuel, au mobbing, voire à la pédophilie.» SUD et la FEMCO ont beau avoir appris l’affaire tardivement, ils sont déterminés à ne pas passer l’éponge: ils exigent sur l’affaire l’ouverture d’une enquête administrative dans les meilleurs délais, sa publication, des garanties contre toute mesure de rétorsion pour le personnel qui témoignera et des directives claires visant à éviter de telles dérives sexistes. Faute de quoi ils menacent de déposer plainte contre l’Etat pour harcèlement sexuel. Autre menace de SUD: retrouver l’agent de Claudia Schiffer pour faire payer aux responsables de cette mauvaise farce les droits que serait peut-être en droit d’exiger le top model...

UNE IDÉE «MARRANTE»

Du côté du département de Francine Jeanprêtre, qui ne sera alerté par le syndicat qu’après la presse, on ne souhaite pas se prononcer sur les faits avant d’en avoir pris connaissance. Mais on estime, s’il se vérifie, inadmissible l’usage des transparents. L’EPCL, quant à elle, admet les faits. Mais son directeur, Guy Curtet, trouve «disproportionnée» la démarche du syndicat. Lui-même a trouvé «marrante» l’idée de recourir au top model, même s’il estime qu’une seule photo aurait suffi: «C’était la fin de l’année, juste avant notre verrée de Noël, et un peu d’humour s’imposait pour faire passer un sujet ardu auprès de gens fatigués.» Le présentateur des transparents s’est toutefois, selon Guy Curtet, excusé auprès des personnes qu’ils ont choquées. Pour le directeur, l’incident est clos. Avec une justification qu’on imagine peu susceptible de convaincre les milieux féministes: «Il n’y avait dans notre démarche aucune attitude machiste, mais au contraire la volonté de célébrer la beauté féminine. Les images de Claudia Schiffer, qu’on voyait alors sur tous les murs dans le cadre d’une campagne de pub, nous sont apparues comme un lien d’autant plus opportun avec la matière s’agissant des professions de la vente.»

 

[Le regard de l'autre] [Champs scolaire et médiatique] [L'image fixe] [L'image filmique et le son] [Les médias] [L'internet et le multimédia]
[Voyons voir][Le dispositif de formation] [Références] [Séquences d'enseignement] [Contacts] [Le site] [Recherche]