Retour au Sommaire principal
La fin des Temps Modernes


par Charles Lachat

Pour reconstituer le regard de l'autre sur les images, pourquoi ne pas prendre en compte la diversité des discours que l'on peut porter sur une image bien précise?

M'inspirant des Exercices des style de Raymond Queneau, j'ai rédigé - fort librement - une série de textes brefs au sujet d'un photogramme issu de film de Charlie Chaplin Les Temps Modernes.

Soumis aux élèves, image et textes peuvent dans un premier temps donner lieu à discussion...

L'activité peut se poursuivre avec d'autres documents visuels, en demandant aux élèves de produire différents types de textes ou un type de texte précis.

Ces documents visuels peuvent être:

  • proposés à la classe par le maître (par exemple des images qui relèvent spécifiquement de sa discipline)
  • fabriqués par les élèves (série de photos par exemple)

Le maître pourra proposer des catégories de discours moins "farfelues" que celles figurant ci-dessous, faisant référence, par exemple, aux notions de forme, signification, contexte développées dans le chapitre Image fixe sur ce site.

Dans tous les cas, travailler en groupes, aménager un espace de mise en commun des expériences de chacun est certainement un "plus" pour qui veut amener les élèves à une pratique des images et des discours sur les images.


 

Circonstanciel

Cette image clôt le film Les Temps Modernes de Charlie Chaplin (1936). La prise de vue a été effectuée au nord de Los Angeles, non loin des studios où Chaplin avait tourné.

Méta-discours

Un avenir meilleur: tout dans cette photo contribue à renforcer cette idée optimiste. Les deux personnages laissent derrière eux le passé heurté et difficile qu'ils ont connu.
Les lignes de fuite de la route et du paysage convergent vers un point central qui, s'il reste mystérieux, n'en est pas moins lumineux. Le chemin est dégagé, les embûches de la vie sont, semble-t-il, définitivement derrière les personnages, comme l'ombre d'eux-mêmes. L'homme et la femme n'ont que peu de bagage - un simple balluchon chacun- mais leurs bras entrelacés suggèrent qu'ils possèdent l'essentiel: l'amour.

Platitude

Sur une route très claire, qui fuit vers l'infini, on voit deux personnages de dos, un homme et une femme. L'homme porte à sa main gauche un petit sac de toile. La femme porte aussi un sac, sur l'épaule. Ils ont tous deux un chapeau. L'homme a de grands pieds. Il y a aussi quelques poteaux télégraphiques.

Imaginaire

Solitude de l'aube. L'air est encore froid et les premiers ouvriers, les plus pauvres, ceux qui n'ont même pas une bicyclette, se rendent à pied au travail. La route est longue pour ces miséreux qui emportent un simple casse-croûte dans leurs petits sacs de toile. Est-ce l'usine ou le chantier qui attend ces forçats industriels? A quelle heure tardive du soir rentreront-ils chez eux?

Réaliste

C'est la dernière image des Temps modernes. Charlot quitte la civilisation déshumanisée de l'industrie et du travail à la chaîne. S'il reste pauvre, il n'est du moins plus seul. Il quitte son passé d'esclave pour une vie d'homme libre.

 

[Le regard de l'autre] [Champs scolaire et médiatique] [L'image fixe] [L'image filmique et le son] [Les médias] [L'internet et le multimédia]
[Voyons voir][Le dispositif de formation] [Références] [Séquences d'enseignement] [Contacts] [Le site] [Recherche]