donner un nom aux hydrocarbures

la constitution du nom d'un composé organique est la suivante:

nom = préfixe + terminaison

le préfixe dépend du nombre d'atomes de carbone constituant la chaîne principale (en principe la plus longue):

C1 : méth -

C6 : hex -

C11 : undec -

C2 : éth -

C7 : hept -

C12 : dodec -

C3 : prop -

C8 : oct -

.....

C4 : but -

C9 : non -

C20 : eicosa -

C5 : pent -

C10 : dec -

etc ....

la terminaison du nom est déterminée par le type de l'hydrocarbure:

hydrocarbure saturé

- ane

hydrocarbure insaturé:

double liaison (une ou plusieurs)

triple liaison (une ou plusieurs)

 

 

 

 

- ène

 

- yne

C1 :   : méthane
 

C2 : : éthane :

: éthène :

: éthyne :

 

C3 :  : propane :

: propène :

: propyne :

 

C4 : : butane :

: 1-butène :

: 2-butène :

: butadiène * :

: 1-butyne :

: 2-butyne :

: butadiyne * :

 

C5 : : pentane :

: 1-pentène :

: 2-pentène :

: 1,3-pentadiène * :

: 1,4-pentadiène * :

: 1-pentyne :

: 1,3-pentadiyne * :

etc ...

* on numérote la chaîne depuis l'extrémité qui permet une numérotation avec les plus petits coefficients numériques:

: 2,4-pentadiène mais1,3-pentadiène

* lorsqu'il y a plusieurs insaturations (=liaisons multiples) on précise leurs positions ainsi que le nombre par -di- ; -tri- ...

 

retour

Accueil ] Remonter ]